Recherche

Pays-Bas : motion de censure contre le ministre Ahmed Aboutaleb

25 février 2007 - 00h45 - Monde

Geert Wilders, chef d’un parti néerlandais anti-immigration, demandera la semaine prochaine une motion de censure contre deux secrétaires d’Etat musulmans en raison de leur binationalité.

Wilders, chef du Parti pour la Liberté (PVV), a déclaré dans une interview que la nomination d’Ahmed Aboutaleb, d’origine marocaine, et de Nebahat Albayrak, d’origine turque, était une mauvaise chose car tous deux pourraient rester fidèles à d’autres patries que les Pays-Bas.

Le PVV a obtenu neuf sièges sur 150 aux élections de novembre. Le nouveau gouvernement, formé par les chrétiens-démocrates, les travaillistes et l’Union chrétienne, a prêté serment jeudi devant la reine Beatrix. Il devrait assouplir la politique sur l’immigration, durcie sous la précédente coalition en réponse à la montée du parti populiste de Pim Fortuyn, en 2002. Fortuyn, qui critiquait l’immigration musulmane, a été assassiné par un militant de la cause animale.

"Je ne veux pas vivre dans un pays où un jour six ou sept membres du gouvernement pourraient être musulmans", a dit Wilders dans l’interview. Notant que quatre personnes ont été décapitées cette semaine en Arabie saoudite, il a affirmé que les lois musulmanes étaient barbares. "Je veux encourager les musulmans à quitter les Pays-Bas volontairement", a-t-il ajouté.

La semaine dernière, Wilders a invité les musulmans à rejeter la moitié des enseignements contenus dans le Coran et il a affirmé que si le prophète Mahomet vivait de nos jours, il l’expulserait des Pays-Bas.

L’ambassade d’Iran a dénoncé des propos malveillants et l’ambassade d’Arabie saoudite a discuté de cette affaire avec des représentants du ministère néerlandais des Affaires étrangères.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact