Recherche

Les "Pipoles" débarquent au Parlement

29 novembre 2011 - 10h33 - Maroc

La chanteuse amazighe Raïssa Tabaamrant qui s’est présentée aux élections législatives du 25 novembre sous les couleurs du parti du Rassemblement National des Indépendants (RNI), a décroché son siège au parlement.

L’artiste, troisième sur la liste nationale des femmes du RNI qui devrait former l’opposition avec sa Coalition pour la démocratie baptisée G8, a participé avec force à la campagne électorale dans la région du Souss.

Autodidacte et analphabète, l’artiste amazighe, Fatima Chahou de son vrai nom, avait décidé de se présenter aux élections pour "participer à la construction d’un Maroc nouveau". Sa motivation principale était l’officialisation de l’Amazigh par la nouvelle constitution.

Yassine Ahajjam, acteur très apprécié de la gente féminine, a lui aussi obtenu son siège au parlement. Son image a été exploitée par le Parti Justice et Développement (PJD), qui a dû renoncer à certains de ses principes pour le porter candidat sur sa liste nationale de jeunes.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact