Recherche

Le PJD, surnomé parti du lit et de la douche par ses adversaires

28 avril 2015 - 12h00 - Société

Le Parti Justice et Développement (PJD) est désormais le parti de la douche et du lit (douche wa namoussia), écrivent les détracteurs du PJD, faisant allusion au ministre de l’Energie, Abdelkader Amara, qui a aménagé un espace de repos dans son bureau ministériel.

Le ministre n’a pas tardé de répondre à ceux qui l’accusent d’avoir acheté un lit et une cabine de douche pour près de trois millions de DH, en publiant sur internet des photos de ses modestes acquisitions, qu’il se serait procurées pour environ 4000 DH.

Abdelkader Amara a mis en place ces aménagements, car il passe trop de temps au bureau qu’il ne quitte qu’à 21h après de dures journées de labeur, justifie-t-il sur son compte Facebook.

L’affaire de la douche et le lit d’Amara meuble également les réunions du parti de l’Istiqlal, dont le patron Hamid Chabat a réaffirmé samedi lors des travaux du conseil national de la formation politique, que ces aménagements ont coûté 3 millions de DH.

En tout cas, quel que soit leur prix, c’est une dilapidation des deniers publics, sans parler des travaux de décoration et de marbre entrepris par le ministre dans un autre espace, précise Chabat, selon lequel même d’anciens ministres ne disposaient pas de tels luxes dans leurs bureaux.

Le PJD dans l’impasse après cette épisode et celui des fiançailles des ministres El Habib Choubani et Soumia Benkhaldoun, tente d’esquiver les coups bas de ses adversaires politiques. Abdelilah Benkirane a été jusqu’à réunir ses ministres pour mettre à plat cette affaire de douche et les fiançailles du couple de l’exécutif.

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact