>

Polémique en France au sujet de la sanction infligée à Barthez

24 avril 2005 - 23h19
Polémique en France au sujet de la sanction infligée à Barthez

Une vive polémique s`est engagée samedi après la décision de la Commission centrale de discipline de la Fédération française de football (FFF) d`infliger une suspension de 6 mois dont trois avec sursis à Fabien Barthez, gardien des buts de l`équipe nationale française, accusé d`avoir craché sur un arbitre marocain, a constaté sur place la PANA.

La première contestation de la décision de la Commission de discipline est venue du ministre français de la Jeunesse, des Sports et de la vie associative, Jean-François Lamour, qui a regretté la clémence de la sanction infligée au gardien des Bleus et de l`Olympique de Marseille (OM).

"Je suis surpris quant à la sanction, une sanction qui est clémente. (...) Ma surprise tient à ce que doit être le respect de l`arbitrage. Je suis d`autant plus surpris que ces trois mois fermes sont en réalité simplement cinq matches", a-t-il déclaré à la presse.

D`autres voix se sont élevées pour exprimer leur "totale incompréhension", affirmant que la décision ne correspond pas aux dispositions prévues en la matière par les textes de la FFF.

"Il existe un décalage entre les textes qui prévoient six mois pour un crachat sur un officiel et la sanction qui porte finalement sur quatre matchs de Ligue 1", a indiqué Dominique Rocheteau, président du Comité national d`éthique de la FFF.

"C`est se moquer du monde. Je suis triste et en colère. Le sursis ne veut rien dire. Je pense que Fabien Barthez n`est pas assez stupide pour recommencer ce genre de choses. On n`avait qu`à lui donner une semaine ferme et cinq ans avec sursis", s`est emporté, de son côté, Bernard Saules, président de l`Union nationale des arbitres de France.

La même indignation a été exprimée par l`international marocain Hicham Aboucharouane qui a regretté que la sanction n`ait pas été assez lourde, ajoutant que "Barthez, par son geste à Casablanca, a porté gravement atteinte à l`image du football marocain".

Alors qu`il participait le 12 février dernier au Maroc à un match amical contre le Wydad de Casablanca, Fabien Barthez avait insulté puis craché sur l`arbitre marocain Abdellah El Achiri.

La Fédération marocaine de football avait depuis lors transmis son rapport sur l`incident à son homologue française qui avait demandé un complément d`enquête avant de prononcer la sanction dont la clémence continue de susciter toutes les hypothèses.

Plusieurs analystes estiment que la commission de discipline de la FFF a volontairement évité de sanctionner lourdement le gardien des Bleus afin de lui permettre de participer aux matchs qualificatifs pour la Coupe du monde 2006, prévue en Allemagne.

Angola Press

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Un Marocain en lice pour la Présidence d'IsraëlUn Marocain en lice pour la Présidence d’Israël
Six candidats pour devenir Président d’Israël, un juif marocain est dans la course. Il s’agit du député centriste Meir Sheetrit, un ancien membre du...
Badr Hari met K.O. Stefan Leko au premier round, après 1 minute de combatBadr Hari met K.O. Stefan Leko au premier round, après 1 minute de combat
Il y a quelques jours, Stefan Leko promettait qu’il ferait la peau à Badr Hari, en bonne et due forme. Pour lui, c’était chose certaine. Hari pour sa...
Une mineure à Agadir séquestrée et violée pendant 1 mois par onze personnesUne mineure à Agadir séquestrée et violée pendant 1 mois par onze personnes
Le calvaire vient de finir pour une mineure à Agadir qui a été violée collectivement et à répétition par onze personnes, pendant plusieurs semaines. Sur...
Une députée marocaine très critiquée pour un geste d'aumône malsainUne députée marocaine très critiquée pour un geste d’aumône malsain
Il faut réfléchir à deux fois avant de publier des photos ou des statuts sur les réseaux sociaux. Latifa Ziouani en fait aujourd’hui les frais....
Tuerie au Musée juif : le corps d'une victime sera enterré au milieu de musulmans au MarocTuerie au Musée juif : le corps d’une victime sera enterré au milieu de musulmans au Maroc
Alexandre Strens est la quatrième victime de la tuerie du 24 mai survenue au Musée juif de Bruxelles, en Belgique. Ce dernier sera enterré à Taza,...
Des pages facebook proposent aux Marocains de se marier avec des réfugiées syriennesDes pages facebook proposent aux Marocains de se marier avec des réfugiées syriennes
Facebook vient de fermer une page qui faisait la promotion de femmes mais aussi réfugiées syriennes qui cherchent un mari dans les pays arabes,...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014