>

Polémique après la nomination de Fouad Ali El Himma en tant que conseiller du Roi

8 décembre 2011 - 09h15
Polémique après la nomination de Fouad Ali El Himma en tant que conseiller du Roi

Nommé conseiller du Roi Mohammed VI mercredi, Fouad Ali El Himma a présenté le même jour sa démission du Parti authenticité et modernité (PAM).

Fouad Ali El Himma indique dans un communiqué à la MAP, avoir démissionné "en raison des obligations d’indépendance et de neutralité" que lui imposent sa nouvelle fonction.

Le nouveau conseiller royal explique également qu’il va démissionner du poste de président de la municipalité de Benguérir, qu’il occupe depuis 2009, mais qu’il continuera à présider la Fondation Rhamna pour le développement durable.

La nomination de l’homme des missions délicates au poste de conseiller royal met fin à l’ambiguïté qui entourait jusque là le véritable rôle de Fouad Ali El Himma, l’une des personnalités les plus critiquées du PJD et des mouvements de contestation dans le pays.

L’ami du Roi qui aurait exercé de fortes pressions sur le PJD quand il était ministre délégué à l’Intérieur, lors des attentats terroristes de Casablanca en 2003 (45 morts), était depuis accusé par Abdelilah Benkirane d’avoir profité de sa proximité avec le monarque pour empêcher le parti islamiste de monter au pouvoir.

L’homme qui a fêté ses 49 ans mardi, est au cœur d’une forte polémique au Maroc depuis l’annonce de sa désignation mercredi en tant que conseiller royal. Sa nomination est interprétée par une partie du monde politique, qui s’interroge sur le devenir du PAM sans son mentor, comme un signe négatif.



Ces articles peuvent vous intéresser
Un malade mental enchaîné par sa famille pendant des années au MarocUn malade mental enchaîné par sa famille pendant des années au Maroc
Un homme séquestré par sa famille depuis probablement plusieurs années a été découvert par la police à Kelaat Sraghna, dans le sud marocain. Son tort :...
Les Etats-Unis vont aider le Maroc à combattre "Tcharmile"Les Etats-Unis vont aider le Maroc à combattre "Tcharmile"
L’Agence américaine de coopération internationale aidera les forces de police marocaines à développer leur action sur le terrain pour combattre la...
Quand le haschich marocain se transforme en lingots d'orQuand le haschich marocain se transforme en lingots d’or
Le démantèlement d’un réseau de trafic de cannabis marocain dans la région parisienne, il y a une quinzaine de jours, a permis aux enquêteurs de faire...
Une Marocaine tuée par son mari pour un SMSUne Marocaine tuée par son mari pour un SMS
Un homme a tué son épouse mardi à Inezgane, région d’Agadir, en raison d’un SMS, dont il ignorait l’origine. La victime est morte des suites de...
Pour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogéPour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogé
Un colonel des forces auxiliaires a été sanctionné par ses supérieurs pour avoir refusé de saluer Zineb El Adaoui, wali (Préfet) de la région...
Une Marocaine condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son violeurUne Marocaine condamnée à 10 ans de prison pour avoir tué son violeur
Une Marocaine habitant dans la région Taounate a été condamnée à dix ans de prison ferme par le tribunal de première instance de Fès, pour avoir tué à...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics