Recherche

Des policiers espagnols impliqués dans des trafics entre le Maroc et l’Espagne

9 février 2008 - 23h50 - Monde

Plusieurs policiers espagnols ont été arrêtés cette semaine pour leur implication dans le trafic de drogue, de voitures volées et le passage d’immigrés clandestins, notamment à travers le préside occupé de Melillia.

Deux fonctionnaires de police espagnols, affectés au poste frontière entre Nador et Mélillia, ont été ainsi arrêtés jeudi pour leur implication dans le passage rémunéré d’immigrés clandestins en provenance du Maroc et de voitures volées en Europe, vers le Maroc. Les deux policiers récemment affectés au poste frontalier, un homme et une femme, sont accusés de toucher des gratifications financières pour le passage clandestin et pour couvrir le trafic d’un réseau de vol de voitures immatriculées en Europe pour leur vente au Maroc.

L’enquête pourrait déboucher sur d’autres arrestations d’agents des forces de sécurité espagnole. Par ailleurs, deux agents de la Police Nationale espagnole et un fonctionnaire des douanes devaient comparaître devant le tribunal de Cadix pour leur implication directe dans le montage d’un réseau de trafic de cannabis, à grande échelle. Ils ont mis en place depuis 2001 une solide infrastructure d’introduction par le port de Cadix de grandes quantités de haschisch en provenance du Maroc, dissimulées à bord ou sous des camions.

Les deux policiers et le douanier servaient d’informateurs et d’intermédiaires pour le reste des membres du réseau de trafiquants qui utilisaient cette voie de passage pour la distribution de la drogue en Espagne, en Hollande et en Belgique. Treize personnes au total seront jugées pour cette affaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - A Propos - Contact