>

Le Maroc dénonce l’entrée du Polisario dans une zone tampon

14 avril 2009 - 09h53
Le Maroc dénonce l'entrée du Polisario dans une zone tampon

Le Maroc a dénoncé vendredi l’entrée des indépendantistes du Polisario à Mahbès, un endroit qu’il considère comme "zone militaire interdite" ou zone tampon. Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité de l’ONU, Rabat a appelé les Nations Unies à "assumer leurs responsabilités et à prendre les mesures qui s’imposent" à la suite de cet acte perçu par le royaume comme une violation grave et flagrante de l’accord de cessez-le-feu conclu en 1991.

Le Maroc a accusé le Front Polisario d’avoir commis vendredi des "actes provocateurs irresponsables" dans un secteur du Sahara occidental qu’il qualifie de "zone militaire interdite".

"Quelque 1.400 personnes, dont des étrangers, armés et encadrés par le Polisario" sont "entrées dans la zone interdite près de Mahbès, en violation flagrante des accords militaires conclus sous les auspices des Nations unies", a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

La localité de Mahbès est située à l’est du mur de défense (nord/sud) que le Maroc avait construit au Sahara occidental dans les années 1980 pour mettre fin aux attaques du Polisario.

Le respect des accords militaires est supervisé par la MINURSO (Mission des Nations unies au Sahara occidental) depuis la conclusion du cessez-le-feu entre les deux parties en 1992.

La région de Mahbès, située près de l’Algérie, est parfois qualifiée de "zone libérée" par le Polisario.

"Les 1.400 personnes sont entrées à bord de 90 jeeps, 10 camions et autres véhicules", a précisé le ministère.

Le Front Polisario "montre une fois de plus son intransigeance en recourant à des actes graves et inadmissibles, qui rentrent dans le cadre de l’escalade qu’il cherche vainement à imposer depuis qu’il a constaté l’accueil favorable réservé par la communauté internationale à l’initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara", poursuit le communiqué du ministère de l’Intérieur.

Le Maroc rappelle qu’il "ne se laissera pas intimider par de tels agissements, et défendra par tous les moyens qu’il jugera appropriés son intégrité territoriale".

L’ONU interpellée, la Minurso égratignée

Vendredi, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taieb Fassi Fihri, a adressé une lettre au président du Conseil de sécurité de l’ONU dans laquelle le royaume a appelé "les Nations Unies à assumer leurs responsabilités et à prendre les dispositions qui s’imposent pour asseoir leur autorité dans la zone située entre le dispositif de défense et les territoires algérien et mauritanien où, conformément aux accords militaires de 1991, aucun fait accompli ou changement de statu quo n’est permis au demeurant, quelque soit l’artifice".

Par ailleurs, M. Fassi Fihri a affirmé que "l’attitude passive de la Minurso vis-à-vis de telles actions est interprétée par les autres parties comme un encouragement à poursuivre ces actes", relevant qu’ "une étape supplémentaire vient d’être franchie aujourd’hui dans cette escalade (...)".

"De plus, a poursuivi le ministre, cette action, initiée et opérée directement à partir du territoire algérien, confirme la responsabilité directe de ce pays dans sa préparation et son exécution".

Source : Au fait - Agences



Ces articles peuvent vous intéresser
"Il faut renvoyer les Marocains chez eux ... à Istanbul""Il faut renvoyer les Marocains chez eux ... à Istanbul"
Depuis hier, une nouvelle vidéo fait le buzz aux Pays-Bas et en Belgique. Il s’agit d’un jeune Néerlandais sympathisant du Parti pour la liberté...
Abdelaziz Bouteflika veut récupérer sa maison située à OujdaAbdelaziz Bouteflika veut récupérer sa maison située à Oujda
La famille du président algérien Abdelaziz Bouteflika n’a pas réussi à récupérer l’une des maisons qu’elle possède dans la vieille Médina d’Oujda, où le...
Un go-fast intercepté en France avec 722 kilos de haschich marocainUn go-fast intercepté en France avec 722 kilos de haschich marocain
Une voiture avec à son bord 722 kilos de haschisch a été interceptée récemment par la police française à Senlis. La cargaison qui venait du Maroc, était...
Un élu marocain censé être en prison fait des déclarations à la télévisionUn élu marocain censé être en prison fait des déclarations à la télévision
Zoubir Bensaadoun, élu communal de la ville d’Asilah condamné à trois ans de prison ferme pour trafic de drogue, a fait un passage au journal...
Une Marocaine accouche à bord d'un vol de Royal Air MarocUne Marocaine accouche à bord d’un vol de Royal Air Maroc
Une Marocaine a accouché samedi soir, à bord d’un vol de Royal Air Maroc en provenance de Casablanca et à destination de Montréal. C’est une...
"Tcharmile", "phénomène de société ou effet de mode éphémère" ? "Tcharmile", "phénomène de société ou effet de mode éphémère" ?
"Tcharmile", est-ce un nouveau phénomène de société, ou un effet de mode malsain et éphémère, de jeunes marocains en manque de repères ? Plusieurs...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics