>

Le Maroc dénonce l’entrée du Polisario dans une zone tampon

14 avril 2009 - 09h53
Le Maroc dénonce l'entrée du Polisario dans une zone tampon

Le Maroc a dénoncé vendredi l’entrée des indépendantistes du Polisario à Mahbès, un endroit qu’il considère comme "zone militaire interdite" ou zone tampon. Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité de l’ONU, Rabat a appelé les Nations Unies à "assumer leurs responsabilités et à prendre les mesures qui s’imposent" à la suite de cet acte perçu par le royaume comme une violation grave et flagrante de l’accord de cessez-le-feu conclu en 1991.

Le Maroc a accusé le Front Polisario d’avoir commis vendredi des "actes provocateurs irresponsables" dans un secteur du Sahara occidental qu’il qualifie de "zone militaire interdite".

"Quelque 1.400 personnes, dont des étrangers, armés et encadrés par le Polisario" sont "entrées dans la zone interdite près de Mahbès, en violation flagrante des accords militaires conclus sous les auspices des Nations unies", a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

La localité de Mahbès est située à l’est du mur de défense (nord/sud) que le Maroc avait construit au Sahara occidental dans les années 1980 pour mettre fin aux attaques du Polisario.

Le respect des accords militaires est supervisé par la MINURSO (Mission des Nations unies au Sahara occidental) depuis la conclusion du cessez-le-feu entre les deux parties en 1992.

La région de Mahbès, située près de l’Algérie, est parfois qualifiée de "zone libérée" par le Polisario.

"Les 1.400 personnes sont entrées à bord de 90 jeeps, 10 camions et autres véhicules", a précisé le ministère.

Le Front Polisario "montre une fois de plus son intransigeance en recourant à des actes graves et inadmissibles, qui rentrent dans le cadre de l’escalade qu’il cherche vainement à imposer depuis qu’il a constaté l’accueil favorable réservé par la communauté internationale à l’initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara", poursuit le communiqué du ministère de l’Intérieur.

Le Maroc rappelle qu’il "ne se laissera pas intimider par de tels agissements, et défendra par tous les moyens qu’il jugera appropriés son intégrité territoriale".

L’ONU interpellée, la Minurso égratignée

Vendredi, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taieb Fassi Fihri, a adressé une lettre au président du Conseil de sécurité de l’ONU dans laquelle le royaume a appelé "les Nations Unies à assumer leurs responsabilités et à prendre les dispositions qui s’imposent pour asseoir leur autorité dans la zone située entre le dispositif de défense et les territoires algérien et mauritanien où, conformément aux accords militaires de 1991, aucun fait accompli ou changement de statu quo n’est permis au demeurant, quelque soit l’artifice".

Par ailleurs, M. Fassi Fihri a affirmé que "l’attitude passive de la Minurso vis-à-vis de telles actions est interprétée par les autres parties comme un encouragement à poursuivre ces actes", relevant qu’ "une étape supplémentaire vient d’être franchie aujourd’hui dans cette escalade (...)".

"De plus, a poursuivi le ministre, cette action, initiée et opérée directement à partir du territoire algérien, confirme la responsabilité directe de ce pays dans sa préparation et son exécution".

Source : Au fait - Agences

-



Ces articles peuvent vous intéresser
L'Arabie Saoudite « punit » les Pays-Bas à cause de Geert WildersL’Arabie Saoudite « punit » les Pays-Bas à cause de Geert Wilders
A cause des propos et des agissements de Geert Wilders, Ryad vient d’imposer des sanctions commerciales à l’encontre des entreprises néerlandaises....
Le champion du monde Badr Hari : « J'ai gagné 1 million en 2 minutes. Qui peut faire mieux ? Personne ! »Le champion du monde Badr Hari : « J’ai gagné 1 million en 2 minutes. Qui peut faire mieux ? Personne ! »
Badr Hari est aux anges. Il vient en effet de gagner 1 million de dirhams EAU en 2 minutes de combat en remportant ainsi la troisième édition du...
Disparition d'El Nene : les contrôles aux frontières renforcésDisparition d’El Nene : les contrôles aux frontières renforcés
Le poste-frontière de Tarajal séparant le Maroc de la ville autonome de Sebta est sous haute surveillance, aussi bien du côté marocain que du côté...
Le Maroc révèle le lieu du crash de l'avion d'Air AlgérieLe Maroc révèle le lieu du crash de l’avion d’Air Algérie
Le Maroc est le premier pays à avoir localisé le lieu du crash de l’avion d’Air Algérie, disparu peu après son décollage de l’aéroport de Ouagadougou,...
Casablanca : le bilan passe à 8 morts dans l'effondrement d'immeubles (Màj)Casablanca : le bilan passe à 8 morts dans l’effondrement d’immeubles (Màj)
Le bilan de l’effondrement de trois bâtiments dans le quartier Bourgogne, à Casablanca, s’est encore aggravé ce samedi avec la mort de 4 autres...
Lynché à mort pour s'être séparé d'une Marocaine Lynché à mort pour s’être séparé d’une Marocaine
Un homme a été lynché à mort lundi, vers 16h45, dans les rues de Bruxelles par plusieurs personnes, probablement de la même famille. Son seul tort :...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014