>

Prêt de 75 millions d’euros de l’AFD au Maroc

14 octobre 2004 - 15h00
Prêt de 75 millions d'euros de l'AFD au Maroc

Le Maroc et la France ont signé, mercredi après-midi à Rabat, deux conventions de prêt d’un montant total de 75 millions d’euros (1 euro= 10,99 dh) accordés par l’Agence française de développement (AFD) pour financer un projet d’électrification rurale et un programme d’appui aux soins de santé de base.

Le ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oulalou, qui a co-présidé la cérémonie de signature avec l’ambassadeur de France au Maroc, Philippe Faure, a relevé le caractère hautement prioritaire des deux programmes financés dans le cadre de la politique de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale menée par le gouvernement. La convention de financement relative au secteur de la santé, d’un montant de 25 millions d’euros signée, du côté marocain par Oualalou, et du côté français par Faure, porte sur un programme d’appui à la régionalisation, la déconcentration et le renforcement des soins de santé de base (REDRESS).

Ce projet a pour objectif global de contribuer à l’amélioration de la qualité et de l’accessibilité des prestations et services de santé de base aux populations des trois régions d’intervention "Abda-Doukkala", "Taza-Al Hoceima-Taounate" et "Tadla-Azilal" regroupant 7 provinces abritant une population totale d’environ 5,1 millions d’habitants. Il s’agit du premier concours accordé par l’AFD au Maroc en faveur du secteur de la santé. En vertu de la première convention, signée du côté marocain par le directeur général de l’Office national de l’électricité (ONE), Ahmed Nakkouch, et du côté français par le directeur de l’AFD-Rabat, Pierre Marset, et garantie par le ministère des Finances et de la Privatisation, l’AFD accorde un prêt de 50 millions d’euros d’une durée de 17 ans, dont 5 années de grâce, pour l’électrification de 1500 villages répartis dans les provinces de Benslimane, Chichaoua, Chtouka Aït Baha, El Hajeb, Larache, Nador, Sefrou, Settat et Sidi Kacem. Ce projet qui bénéficiera à 90.000 foyers, soit environ 585.000 habitants, s’inscrit dans le cadre de la 4-ème tranche du programme d’électrification rurale globale (PERG).

Sur ces 50 millions d’euros, une enveloppe de 5 millions d’euros sera consacrée au financement de l’électrification de 200 villages par kits photovoltaïque individuels. Un mode qui fait partie des techniques décentralisées utilisant les énergies renouvelables développées par l’ONE pour équiper les foyers à forte dispersion géographique et dont le coût de raccordement au réseau est prohibitif. Cette 4e tranche devrait permettre d’électrifier 17.500 villages regroupant 670.000 foyers. Le taux d’électrification escompté après cette tranche serait de 82% en 2006.

L’économiste - Map

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Maroc : les villes où les températures atteindront -10 degrésMaroc : les villes où les températures atteindront -10 degrés
Les températures atteindront moins 10 degrés dans plusieurs régions du Maroc à partir d’aujourd’hui. Cette vague de froid devrait se poursuivre jusqu’à...
Une Marocaine et son frère tués dans un accident en EspagneUne Marocaine et son frère tués dans un accident en Espagne
Une Marocaine et son frère ont été tués sur le coup dans un accident de la circulation survenu dimanche soir dans la banlieue de Tarragone, au sud de...
Deux hommes, dont un Canadien, en prison pour homosexualité à AgadirDeux hommes, dont un Canadien, en prison pour homosexualité à Agadir
Un Canadien a été arrêté cette semaine à Agadir, dans le sud du pays, pour avoir eu une relation sexuelle avec un Marocain, agent de sécurité de...
Un Marocain s'immole devant le consulat de France à Agadir après un refus de visa Un Marocain s’immole devant le consulat de France à Agadir après un refus de visa
Un Marocain s’est immolé par le feu cette semaine devant le consulat de France à Agadir, suite au refus des services consulaires de lui délivrer un...
Les Marocains veulent la fin du français à l'écoleLes Marocains veulent la fin du français à l’école
La langue française a de moins en moins la cote chez les Marocains. Vue comme un frein au développement du savoir et de la connaissance, la...
Le Maroc tacle l'Algérie après l'échec des pourparlers de paix au MaliLe Maroc tacle l’Algérie après l’échec des pourparlers de paix au Mali
Le Maroc s’en est pris indirectement à l’Algérie qualifiée de « parties directement intéressées », après l’échec des négociations pour le processus de...
Échange de tirs avec les gendarmes et séquestration à Al HoceimaÉchange de tirs avec les gendarmes et séquestration à Al Hoceima
Le douar Béni Bouchibent, dans la région d’Al Hoceima, a été le théâtre la semaine dernière d’un échange de tirs entre les gendarmes et les membres d’une...
Une enseignante arrêtée en flagrant délit de mendicité à MeknèsUne enseignante arrêtée en flagrant délit de mendicité à Meknès
Une professeure marocaine a été arrêtée en flagrant délit de mendicité en plein centre-ville de Meknès. La femme voilée pour éviter d’être reconnue...
Marche à la mémoire de deux franco-marocains tués dans un accidentMarche à la mémoire de deux franco-marocains tués dans un accident
Une marche blanche à la mémoire de Fouad et Ahmed, deux jeunes franco-marocains tués dans un accident de la route samedi dernier, est organisée...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015