>

Prêt de 75 millions d’euros de l’AFD au Maroc

14 octobre 2004 - 15h00
Prêt de 75 millions d'euros de l'AFD au Maroc

Le Maroc et la France ont signé, mercredi après-midi à Rabat, deux conventions de prêt d’un montant total de 75 millions d’euros (1 euro= 10,99 dh) accordés par l’Agence française de développement (AFD) pour financer un projet d’électrification rurale et un programme d’appui aux soins de santé de base.

Le ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oulalou, qui a co-présidé la cérémonie de signature avec l’ambassadeur de France au Maroc, Philippe Faure, a relevé le caractère hautement prioritaire des deux programmes financés dans le cadre de la politique de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale menée par le gouvernement. La convention de financement relative au secteur de la santé, d’un montant de 25 millions d’euros signée, du côté marocain par Oualalou, et du côté français par Faure, porte sur un programme d’appui à la régionalisation, la déconcentration et le renforcement des soins de santé de base (REDRESS).

Ce projet a pour objectif global de contribuer à l’amélioration de la qualité et de l’accessibilité des prestations et services de santé de base aux populations des trois régions d’intervention "Abda-Doukkala", "Taza-Al Hoceima-Taounate" et "Tadla-Azilal" regroupant 7 provinces abritant une population totale d’environ 5,1 millions d’habitants. Il s’agit du premier concours accordé par l’AFD au Maroc en faveur du secteur de la santé. En vertu de la première convention, signée du côté marocain par le directeur général de l’Office national de l’électricité (ONE), Ahmed Nakkouch, et du côté français par le directeur de l’AFD-Rabat, Pierre Marset, et garantie par le ministère des Finances et de la Privatisation, l’AFD accorde un prêt de 50 millions d’euros d’une durée de 17 ans, dont 5 années de grâce, pour l’électrification de 1500 villages répartis dans les provinces de Benslimane, Chichaoua, Chtouka Aït Baha, El Hajeb, Larache, Nador, Sefrou, Settat et Sidi Kacem. Ce projet qui bénéficiera à 90.000 foyers, soit environ 585.000 habitants, s’inscrit dans le cadre de la 4-ème tranche du programme d’électrification rurale globale (PERG).

Sur ces 50 millions d’euros, une enveloppe de 5 millions d’euros sera consacrée au financement de l’électrification de 200 villages par kits photovoltaïque individuels. Un mode qui fait partie des techniques décentralisées utilisant les énergies renouvelables développées par l’ONE pour équiper les foyers à forte dispersion géographique et dont le coût de raccordement au réseau est prohibitif. Cette 4e tranche devrait permettre d’électrifier 17.500 villages regroupant 670.000 foyers. Le taux d’électrification escompté après cette tranche serait de 82% en 2006.

L’économiste - Map

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Chaabi M'Barek, libraire marocain poursuivi pour apologie du terrorisme en FranceChaabi M’Barek, libraire marocain poursuivi pour apologie du terrorisme en France
Chaabi M’Barek, un libraire marocain de 59 ans, arrêté vendredi soir, dans sa librairie de la rue des Postes, à Lille, en France, a comparu lundi...
Espagne : un pilote de Royal Air Maroc refuse d'embarquer un clandestin menottéEspagne : un pilote de Royal Air Maroc refuse d’embarquer un clandestin menotté
Un pilote de la compagnie marocaine Royal Air Maroc a refusé l’accès à son avion à deux policiers espagnols accompagnés d’un clandestin subsaharien qui...
L'Arabie Saoudite va investir 38 milliards de dirhams au MarocL’Arabie Saoudite va investir 38 milliards de dirhams au Maroc
Plus de 38 milliards de dirhams seront investis par l’Arabie Saoudite avant la fin 2016, vient de déclarer Mohamed bin Badr Al-Doussari, membre du...
Scandale : les photos qui ont mené un gendarme en prisonScandale : les photos qui ont mené un gendarme en prison
Les photos d’une jeune femme en tenue de gendarme marocain et décolleté très provocateur, ont mené en prison un élément de la gendarmerie chargé de la...
Pour venger Charlie Hebdo, il voulait tuer un musulmanPour venger Charlie Hebdo, il voulait tuer un musulman
Un homme en comparution immédiate a été condamné à 8 mois de prison pour avoir voulu « tuer un musulman » pour se venger, disait-il, des attentats...
Les Chiites interdits au MarocLes Chiites interdits au Maroc
Les autorités locales de Tanger, au nord du Maroc, ont démenti catégoriquement mardi avoir autorisé une quelconque fondation d’obédience chiite,...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015