Recherche

10 à 15 ans de prison pour des mineurs terroristes

9 juin 2008 - 23h26 - Société

La cour d’appel antiterroriste de Salé a confirmé lundi les peines allant de 10 à 15 ans de prison contre trois Marocains, mineurs au moment des faits, accusés de complicité avec des islamistes qui s’étaient fait exploser au printemps dernier à Casablanca.

Youssef Khoudri, 19 ans, blessé par la déflagration du 11 mars 2007 dans un cybercafé, avait été condamné le 10 mars par le tribunal antiterroriste de Salé, ville proche de Rabat, a 15 ans de prison.

Othman Raydi, 18 ans, frère des kamikazes Abdelfettah et Ayoub Raydi qui s’étaient donné la mort le 11 mars et le 10 avril dans les quartiers de Sidi Moumen et El Farah à Casablanca, a été condamné pour sa part à 10 ans de réclusion, tout comme Abdelhadi Raâbi, 19 ans.

Ils étaient poursuivis pour "constitution d’une bande criminelle en vue de perpétrer des actes terroristes portant atteinte à l’ordre public" et "participation à la fabrication d’explosifs". Leur procès avait commencé le 29 novembre 2007.

Abdelfettah Raidy avait le 11 mars actionné des explosifs qu’il transportait sur lui dans un cybercafé de Casablanca. Par ailleurs, les 10 et 14 avril à Casablanca, six kamikazes s’étaient fait exploser alors qu’un septième avait été abattu par la police avant de pouvoir actionner sa ceinture.

Le procès de 52 autres Marocains, également complices présumés de trois kamikazes, est en cours.

Source : AFP

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact