>

Protéger les biens des MRE

19 août 2004 - 14h22
Protéger les biens des MRE

En l’absence de statistiques sûres, le nombre de Marocains résidant à l’Etranger est proche des deux millions de personnes. On les retrouve dans tous les continents, notamment en Europe occidentale (France, Belgique, Hollande, Allemagne, Italie et Espagne).

Les MRE constituent une importante ressource financière pour l’économie marocaine, qui a des besoins importants en devises. Les transferts de nos concitoyens établis à l’Etranger atteignent des records avec des chiffres qui avoisinent les 10 % du PIB (pour l’année 2003).
Depuis toujours, ils ne pensent qu’à récolter le fruit de leur labeur en investissant mais aussi en établissant un habitat digne et définitif où ils peuvent se retrancher après leur retraite. Par tranche de revenu, l’investisseur MRE a un revenu mensuel moyen supérieur à 20.000 DH et une durée moyenne d’activité de 20 ans. Mais notre communauté n’est jamais à l’abri de l’arnaque dans toute opération d’investissement, quelle que soit son envergure. Au point que la crainte et la suspicion sont devenus les maîtres-mots avant toute démarche. « Le temps a passé et notre communauté s’est dotée de cadres et d’une vie associative capable de se prendre en charge elle-même. Mais qui la protégera de la tricherie, la fraude et le mensonge ? » s’interroge un MRE.
Et d’ajouter que « le Maroc a refusé de prendre l’exemple de l’Espagne, pays d’émigration, devenu pays d’immigration et de renforcer la protection de la communauté marocaine de l’étranger en mettant à sa disposition une administration dotée d’une grande marge de manœuvres, puisque le temps que passe un MRE dans son pays ne dépasse pas les trente jours dans le meilleur des cas. ». Il faut reconnaître que la communauté marocaine de l’étranger s’est rajeunie considérablement, et s’est féminisée durant les deux dernières décennies. Elle s’est sédentarisée et est devenue plus homogène quant à sa constitution. Elle n’est plus constituée d’ouvriers et de mineurs comme dans les années soixante.
Le tissu familial s’est très bien structuré et s’est enrichi grâce au regroupement familial. Notre communauté est désormais composée toutes les couches de la société marocaine.
Plus de 2,5 millions de MRE passent leurs vacances au Maroc et les transferts par circuit bancaire atteignent quelque 30 milliards de dirhams chaque année. Cela sans parler des dépenses qu’ils effectuent lors de la période estivale consacrée presque exclusivement à la consommation. Certes, les MRE font l’objet de tous les soins lors des opérations de transit notamment depuis quelques années.
Mais pour que l’amélioration des conditions d’accueil ne soit pas considérée comme une simple opération de séduction pour canaliser les flux des capitaux, il est temps de mettre sur place des instances capables d’éviter à nos MRE les risques d’arnaque et autres calvaires. Car ils sont désavantagés par leur méconnaissance des rouages administratifs, communaux etc…

Mohamed BENKHALLOUK - Aujourd’hui le maroc



Ces articles peuvent vous intéresser
Des Marocains se plaignent de l'appel à la prière à CasablancaDes Marocains se plaignent de l’appel à la prière à Casablanca
Des Marocains se seraient plaints des appels à la prière diffusés par certaines mosquées de Casablanca. La délégation du ministère des Habous et des...
Une fillette marocaine disparue depuis sept mois, retrouvée dans la forêt amazonienneUne fillette marocaine disparue depuis sept mois, retrouvée dans la forêt amazonienne
Une fillette d’origine marocaine disparue depuis plus de 7 mois à Barcelone, en Espagne, a été retrouvée saine et sauve en Bolivie, dans la jungle...
Les Pays-Bas demandent au Roi Mohammed VI d'empêcher le vote de la loi criminalisant les relations avec IsraëlLes Pays-Bas demandent au Roi Mohammed VI d’empêcher le vote de la loi criminalisant les relations avec Israël
Le ministre des Affaires étrangères néerlandais, Frans Timmermans, vient de demander au Roi Mohammed VI d’empêcher le vote de la loi visant à...
Aziz Jaïdi, garde du corps du Roi Mohammed VI sanctionné en Afrique ?Aziz Jaïdi, garde du corps du Roi Mohammed VI sanctionné en Afrique ?
Aziz Jaïdi, chef de la sécurité royale, véritable ombre du Roi Mohammed VI, qui accompagnait le Souverain dans son périple en Afrique, serait rentré...
Un député du Bahreïn en mission au Maroc arrêté ivre-mort avec des prostituéesUn député du Bahreïn en mission au Maroc arrêté ivre-mort avec des prostituées
Un député du Bahreïn en mission au Maroc a refusé de retourner dans son pays avec la délégation officielle qui l’accompagnait, sous prétexte qu’il...
Les Etats-Unis vont aider le Maroc à combattre "Tcharmile"Les Etats-Unis vont aider le Maroc à combattre "Tcharmile"
L’Agence américaine de coopération internationale aidera les forces de police marocaines à développer leur action sur le terrain pour combattre la...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics