>

Protéger les biens des MRE

19 août 2004 - 14h22
Protéger les biens des MRE

En l’absence de statistiques sûres, le nombre de Marocains résidant à l’Etranger est proche des deux millions de personnes. On les retrouve dans tous les continents, notamment en Europe occidentale (France, Belgique, Hollande, Allemagne, Italie et Espagne).

Les MRE constituent une importante ressource financière pour l’économie marocaine, qui a des besoins importants en devises. Les transferts de nos concitoyens établis à l’Etranger atteignent des records avec des chiffres qui avoisinent les 10 % du PIB (pour l’année 2003).
Depuis toujours, ils ne pensent qu’à récolter le fruit de leur labeur en investissant mais aussi en établissant un habitat digne et définitif où ils peuvent se retrancher après leur retraite. Par tranche de revenu, l’investisseur MRE a un revenu mensuel moyen supérieur à 20.000 DH et une durée moyenne d’activité de 20 ans. Mais notre communauté n’est jamais à l’abri de l’arnaque dans toute opération d’investissement, quelle que soit son envergure. Au point que la crainte et la suspicion sont devenus les maîtres-mots avant toute démarche. « Le temps a passé et notre communauté s’est dotée de cadres et d’une vie associative capable de se prendre en charge elle-même. Mais qui la protégera de la tricherie, la fraude et le mensonge ? » s’interroge un MRE.
Et d’ajouter que « le Maroc a refusé de prendre l’exemple de l’Espagne, pays d’émigration, devenu pays d’immigration et de renforcer la protection de la communauté marocaine de l’étranger en mettant à sa disposition une administration dotée d’une grande marge de manœuvres, puisque le temps que passe un MRE dans son pays ne dépasse pas les trente jours dans le meilleur des cas. ». Il faut reconnaître que la communauté marocaine de l’étranger s’est rajeunie considérablement, et s’est féminisée durant les deux dernières décennies. Elle s’est sédentarisée et est devenue plus homogène quant à sa constitution. Elle n’est plus constituée d’ouvriers et de mineurs comme dans les années soixante.
Le tissu familial s’est très bien structuré et s’est enrichi grâce au regroupement familial. Notre communauté est désormais composée toutes les couches de la société marocaine.
Plus de 2,5 millions de MRE passent leurs vacances au Maroc et les transferts par circuit bancaire atteignent quelque 30 milliards de dirhams chaque année. Cela sans parler des dépenses qu’ils effectuent lors de la période estivale consacrée presque exclusivement à la consommation. Certes, les MRE font l’objet de tous les soins lors des opérations de transit notamment depuis quelques années.
Mais pour que l’amélioration des conditions d’accueil ne soit pas considérée comme une simple opération de séduction pour canaliser les flux des capitaux, il est temps de mettre sur place des instances capables d’éviter à nos MRE les risques d’arnaque et autres calvaires. Car ils sont désavantagés par leur méconnaissance des rouages administratifs, communaux etc…

Mohamed BENKHALLOUK - Aujourd’hui le maroc

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Les trois destinations phares des Marocains pendant les vacancesLes trois destinations phares des Marocains pendant les vacances
Les Marocains ont profité de la fin du ramadan pour partir en vacances. Et comme on pouvait s’y attendre, c’est la côte qui attire le plus de...
L'une des plus belles photos de l'année a été prise au MarocL’une des plus belles photos de l’année a été prise au Maroc
Chaque année « World Press Photo » récompense les plus belles photos de l’année. En 2014, le concours a dû départager 5754 photos de tous types faites...
Mounir El Haddadi n'a pas choisi le Maroc en raison d'erreurs sur son passeportMounir El Haddadi n’a pas choisi le Maroc en raison d’erreurs sur son passeport
Le choix de Mounir El Haddadi de jouer pour l’équipe espagnole au lieu des Lions de l’Atlas, n’a toujours pas été acceptée par les officiels du...
Voici les salaires des ministres marocainsVoici les salaires des ministres marocains
Dans une "opération de transparence", le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Driss El Azami, vient de...
Une Française lance un appel au Roi Mohammed VIUne Française lance un appel au Roi Mohammed VI
L’arrestation d’un apprenti djihadiste la semaine dernière alors qu’il s’apprêtait à rejoindre la Syrie via le Maroc et la Turquie, en compagnie de ses...
Faute de moyens, la meilleure bachelière d'Italie ne pourra pas faire d'études supérieuresFaute de moyens, la meilleure bachelière d’Italie ne pourra pas faire d’études supérieures
Nous ne savons pas s’il faut être heureux pour cette jeune Marocaine qui a eu la meilleure note au baccalauréat italien, ou triste car, fautes de...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014