Quand partent les cigognes

Récit d’une idylle entre Majid, marocain, et Dalila, algérienne, deux lycéens, voisins et amis d’enfance, avant l’indépendance de l’Algérie, époque où de nombreuses familles algériennes avaient trouvé refuge à Oujda, ville frontalière.

Le livre est aussi une promenade dans le Maroc oriental, sur une période qui va de 1956 à 1968. Pendant ces 12 années, nous suivons Majid dans un parcours qui le mènera de Jerada à Debdou puis à Taourirt, pour finir à Oujda, au gré des affectations de son père, fonctionnaire.


  • Photos Maroc
  • |
  • Marokko
  • |
  • A propos
  • Autres Plans : Tags | Archives Forums | Publicité