Recherche

Hoba Hoba Spirit : "Le Maroc est un gros producteur de schizophrénie"

14 septembre 2011 - 10h49 - Culture

"Au Maroc il y a deux problèmes : nous ne savons ni qui nous sommes, ni où nous allons", a déclaré Reda Allali, vocaliste guitariste du groupe marocain Hoba Hoba Spirit au quotidien espagnol El Mundo. Le musicien pense que le Royaume est un gros producteur de schizophrénie et d’absurde, où les trafiquants de drogue sont très religieux, les prostituées donnent des sermons et les marxistes soutiennent le Roi.

Dans cette interview accordée en marge de l’évènement "Les Nuits du Ramadan" à Madrid début septembre, Reda Allali se moque des résultats du référendum populaire sur la nouvelle constitution, faisant remarquer qu’aucune question au monde ne peut être approuvée par un pays à plus de 98% de voix.

Le vocaliste de Hoba Hoba Spirit, affirmant que son groupe veut révolutionner les mentalités au Maroc, estime que le peuple marocain "confond toujours modernité et technologie" et semble ignorer la véritable problématique qui se pose à eux, notamment "comment allons-nous vivre ensemble ?".

Pour Reda Allali, la majorité des Marocains riches et pauvres veulent émigrer et préfèrent vivre dans la misère en Espagne, mais en liberté, plutôt que de rester au Maroc.

Les islamistes marocains, chantés par Hoba Hoba Spirit dans leur premier album, "Basta Lahya" (suffit la barbe) n’ont pas été épargnés non plus par Reda Allali, pour qui ces mouvements veulent contrôler les Marocains.

Les membres du groupe Hoba Hoba Spirit sont partagés sur le sujet, mais sont d’accord sur le fait que "la religion est une affaire personnelle dans une société démocratique".

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact