Recherche

Regain de tension diplomatique entre Rabat et Madrid

8 février 2004 - 15h59 - Maroc

ministère marocain des Affaires étrangères où il s’est vu signifier "le mécontentement" des autorités marocaines après le survol jeudi du Nord du royaume par des avions militaires espagnols, rapporte samedi l’agence marocaine MAP.

L’ambassadeur, Fernando Arias Salgado, a été reçu par le ministre délégué aux Affaires étrangères, Tayeb Fassi-Fihri. Il s’agit de la première demande d’explications des autorités marocaines qui dénoncent "des violations régulières de l’espace aérien" par des aéronefs espagnols depuis la crise militaire maroco-espagnol de l’îlot Leila/Perejil en juillet 2002.

L’incident de jeudi concerne "le survol à basse altitude de la province de Nador (550 km au nord de Rabat) par des avions de chasse espagnols", précise la MAP. "Ces avions ont survolé le port de Nador. Les populations locales ont eu peur, nous sommes inquiets et nous avons demandé des explications" a déclaré samedi le ministre-délégué, Tayeb Fasi-Fihri, interrogé par l’Associated Press. L’ambassade espagnole à Rabat se refusait de son côté à tout commentaire. En dépit de la visite officielle effectuée "en ami" en décembre au Maroc par le président du gouvernement espagnol Jose Maria Aznar, les relations entre Rabat et Madrid restent très dégradées depuis mars 2000. De nombreux litiges (zones de pêche, délimitation des eaux territoriales, enclaves espagnoles de Sebta et Melilla, conflit du Sahara-Occidental, immigration clandestine) opposent les deux riverains du détroit de Gibraltar pourtant liés depuis 1991 par un "traité d’amitié et de bon voisinage".
RABAT (AP)

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact