Recherche

Un député français attaque Renault Tanger

11 février 2012 - 11h45 - Monde

L’usine Renault Tanger prive la France d’un investissement de plus de 1,1 milliard d’euros, menaçant ainsi l’industrie française et la politique du gouvernement, a estimé le député-maire de Nice Christian Estrosi.

L’ancien ministre de l’Industrie est d’avis qu’"il est insoutenable pour notre pays que Renault, dont l’Etat est le premier actionnaire, réalise du dumping social au Maroc (SMIG à 240€ net par mois) pour produire des voitures destinées à l’Europe et à la France".

L’Etat ne peut pas être un partenaire dormant et "devrait prendre ses responsabilités face à Renault", car le constructeur automobile "joue contre l’industrie Française", à un moment où "Citroën a augmenté sa production de 10% et Peugeot a maintenu la sienne".

Pour Christian Estrosi, les entreprises qui délocalisent leur production de voitures destinées au marché français, ne doivent pas bénéficier des allégements de charges promis par Nicolas Sarkozy.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact