Recherche

La réouverture de la frontière maroco-algérienne "pas à l’ordre du jour"

9 mars 2011 - 21h00 - Maroc

Mourad Medelci, le ministre algérien des Affaires étrangères, a indiqué mardi que "l’ouverture de la frontière de son pays avec le Maroc, n’est pas à l’ordre du jour, et que l’Algérie n’a mandaté personne pour discuter de cela".

Pourtant, des sources diplomatiques occidentales avaient confirmé récemment que le président algérien Abdelaziz Bouteflika avait décidé d’ouvrir les frontières de son pays avec le Maroc, suite à une médiation du souverain saoudien.

Le chef de la diplomatie algérienne a toutefois affirmé que les deux pays voisins ont décidé de renforcer leur coopération bilatérale. Medelci, affirme que "le processus est engagé et que les deux pays se mettront bientôt autour d’une table, pour voir comment ils pourront coopérer".

La ministre marocaine des Énergies et des Mines, Amina Benkhadra, vient d’ailleurs d’effectuer une visite de travail en Algérie, suite à laquelle l’Algérie devrait alimenter le Maroc en gaz naturel. Les deux pays seraient également entrain d’étudier possibilité de développer un marché maghrébin de l’électricité.

En octobre dernier, le président de la Confédération algérienne des cadres de la finance et de la comptabilité (CCFC), Karim Mahmoudi, estimait à près de 2,5 milliards de dollars les pertes de l’Algérie depuis la fermeture de ses frontières avec le Maroc. Ces mêmes frontières couteraient chaque année 2 points de croissance au Maghreb.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact