>

La réparation de l’hymen, opération de routine au Maroc

14 mai 2008 - 18h22
La réparation de l'hymen, opération de routine au Maroc

Un gynécologue marocain, nous a confié, sous le sceau de l’anonymat, qu’il pratique en catimini depuis plusieurs années la réfection d’hymen à Casablanca. En opérant en toute discrétion ces femmes, il dit leur rendre service pour qu’elles ne soient pas rejettés par la société et bien évidemment pouvoir vivre en toute tranquillité sans être inquiétées après coup par des époux aux idées préconçues.

Comment se passe la réfection de l’hymen ? Et combien coûte cette intervention ?

La réfection de l’hymen est une intervention très éfficace. Elle consiste à suturer l’hymen, petite membrane à l’entrée du vagin, pour qu’elle retrouve son état antérieur et barre partiellement l’orifice vaginal. La première pénétration d’une femme vierge n’est pas douloureuse pour l’homme. Elle est peu douloureuse pour la femme si l’homme est doux et patient. C’est tout le contraire en cas d’inexpérience et de rudesse de la part de l’époux.

Il est possible de pratiquer cette opération quelques mois avant le jour du mariage, comme il est possible de la faire la veille. Quoique le fait de s’y prendre bien avant le jour J est risqué parce que la femme ne doit pas, à titre d’exemple, faire de l’équitation, ni porter de pantalons serrés ou faire des acrobaties… Par contre, le cas échéant, avec une certaine attention, la vulve sera complètement cicatrisée et indolore lors du premier rapport. Plusieurs chirurgiens proposent cette intervention intime voir en font la publicité en toute discrétion bien sûr. L’hyménoplastie se fait entre 2000 et 3000 dirhams

La pratique de l’hyménoplastie est-elle légale au Maroc ?

Il ne faut surtout pas comparer la réfection de l’hymen avec un avortement, qui lui est illégal et puni par la loi. L’interruption volontaire de grossesse est aussi une pratique très courante au Maroc et se fait en cachette. Cependant l’hyménoplastie n’est pas interdite.

Certes nous ne le crions pas sur les toits par respect aux patientes. Celles-ci ne veulent pas que cela se sache à cause des préjugés. Qui plus est, il existe même des femmes déjà mariées qui souhaitent, en fêtant un anniversaire de mariage, offrir cette fleur à leur mari.

Pourquoi avez-vous décidé de pratiquer cette intervention ?

Les femmes qui ne peuvent pas se marier parce qu’elles ne sont plus vierges ou encore celles prises sur le fait le jour des noces sont légion. Et elles souffrent atrocement de cette situation. C’est donc pour pallier leurs souffrances que je pratique cette intervention. Intervention qui, il est vrai, peut me causer des problèmes avec le mari en cas de doute. Aussi, des femmes se sont présentées à moi en pleurs parce qu’elles vivent une réelle histoire d’amour, mais elles sont capables de rompre juste parce qu’elles ne sont pas vierges. Et ce, sans même en parler au partenaire pour voir déjà ce qu’il en pense. Elles en font un véritable blocage. L’hymen est important à ce point pour toutes ces personnes et je ne peux pas me refuser de le faire. Un bon médecin se doit de répondre aux souffrances de ses patients s’il en est capable.

Acceptez-vous toutes les propositions d’hyménoplasties ?

Je reçois principalement des jeunes femmes soucieuses et embarrassées. Accompagnées d’une amie ou carrément de la maman, les filles sont très très tourmentées d’ordinaire. C’est pour cette raison que je prévoit toujours un deuxième rendez-vous et des fois même un troisième. Lors de ces entrevues, je pose toujours les mêmes questions dans le but de savoir si la demandeuse dit vrai ou invente afin d’embobiner quelqu’un.

Source : Al Bayane - Meyssoune Belmaâza

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Les Marocains parlent de leur sexualitéLes Marocains parlent de leur sexualité
Un sondage réalisé par le HuffPost Maroc révèle les rapports qu’entretiennent les Marocains avec leur sexualité. Ils sont étonnants, découvrons les...
Badr Hari fête son anniversaire avec le controversé président tchétchèneBadr Hari fête son anniversaire avec le controversé président tchétchène
Badr Hari refait parler de lui, et pas de la meilleure façon. Le kickboxeur a célébré son anniversaire le weekend dernier en compagnie du très...
Voilà comment la Guardia civil (mal)traite les clandestinsVoilà comment la Guardia civil (mal)traite les clandestins
Une vidéo mise en ligne ce matin par l’association de défense de migrants Prodein, montre l’acharnement d’agents de la Guardia civil à Melilla après...
Le Maroc parmi les meilleures destinations pour le surfLe Maroc parmi les meilleures destinations pour le surf
Le Maroc, première destination touristique d’Afrique avec plus de 10 millions de touristes par an, vient d’être élu par GrindTV, l’une des références...
Maroc : les inscriptions pour la loterie « Green-Card » sont ouvertesMaroc : les inscriptions pour la loterie « Green-Card » sont ouvertes
L’édition 2016 de la loterie « Green-Card » (DV-2016) sont ouvertes depuis aujourd’hui jusqu’au 3 novembre prochain. Cette loterie permet, après une...
Marrakech : il lui défigure le visage pour que personne ne se remarie avec elleMarrakech : il lui défigure le visage pour que personne ne se remarie avec elle
Parce qu’elle a décidé de le quitter, un homme a tailladé à coups de rasoirs le visage et le corps de sa jeune femme, afin que personne « ne se...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014