Recherche

Saïd Chramti poursuivi par l’Espagne au Maroc

23 février 2012 - 11h11 - Maroc

Le président de l’Association grand rif des droits de l’homme, Saïd Chramti, sera déféré devant le tribunal de première instance de Nador ce jeudi. Le militant est accusé d’agression sur des policiers espagnols au poste frontalier de Bni Nssar.

Le 18 septembre 2008, un groupe de Marocains, dont Saïd Chramti et Lahcen El Mejati, avait encerclé des policiers espagnols au poste frontalier. Les militants s’étaient rassemblés pour dénoncer les humiliations infligées par l’ancien responsable espagnol à la frontière de Melilla, Vicente Goya.

D’après Saïd Chramti, Vicente Goya a été impliqué dans de nombreux actes racistes à l’encontre de Marocains dont il n’hésitait par exemple pas à déchirer les papiers.

D’après des sources concordantes, Saïd Chramti serait victime d’une tentative d’intimidation menée par les services secrets espagnols, qui l’accusent de mener des actions contre la présence espagnole à Melilla.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact