>

Sex-toys, plaisir (presque) interdit des Marocains

1er février 2012 - 17h07
Sex-toys, plaisir (presque) interdit des Marocains

Hymens artificiels à 150 dirhams, vibromasseurs à 2000 dirhams et poupées grandeur nature à 20.000 dirhams, ou encore des vagins ou des pénis artificiels et des produits érotiques dignes des plus grands sex-shop, sont commercialisés clandestinement au Maroc.

C’est principalement grâce aux Chinois que les Marocains peuvent accéder aujourd’hui aux objets érotiques les plus insolites pour assouvir leurs appétits sexuels secrets. Ces produits interdits à la vente au Maroc, sont introduits dans le pays par contrebande et sont disponibles à Derb Omar, Casablanca, mais aussi à Marrakech ou encore Rabat.

L’hymen artificiel est le best-seller des ventes nous apprend le quotidien "Al Ahdat Al Maghribia", auteur d’une enquête sur ces sex-shops clandestins.

Les sex-shop marocains sont en fait des magasins de prêt-à-porter féminin et de jouets pour enfants qui proposent ces marchandises en fonction de la tête du client, explique un ancien vendeur au quotidien. Ces magasins, qui ne cherchent qu’à aider les gens à assurer une harmonie dans leur vie sexuelle d’après leurs propriétaires, proposent de tout : des vagins et des pénis artificiels, des vibromasseurs ou encore des dessous féminins très sexy.

Les poupées grandeur nature aux formes féminines ont également un grand succès au Maroc. Ces poupées qui bougent et gémissent, sont vendues à partir de 20.000 dirhams. Conçues sur ordinateur, il est difficile de faire la différence entre ces poupées et une vraie femme. Même au toucher l’usager a l’impression de caresser une peau humaine.

Ces poupées n’assouvissent d’ailleurs que les désirs sexuels de leurs propriétaires, qui peuvent les faire fonctionner avec un code secret. D’autres poupées qui reconnaissent elles leurs propriétaires au son de sa voix, ou à sa forme, peuvent atteindre 30.000 dirhams.

Le business des sex-toys fait un ravage dans les milieux huppés marocains, d’après des témoignages recueillis par Bladi.net. Ces poupées qui arrivent principalement de Chine, font parties des objets sexuels les plus vendus au Maroc.

- Par: Jalil Laaboudi


Ces articles peuvent vous intéresser
CAN-2015 : deux coupes d'Afrique de suspension et plusieurs millions de dollars de dommagesCAN-2015 : deux coupes d’Afrique de suspension et plusieurs millions de dollars de dommages
Le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, s’est confié au journal l’Équipe sur la disqualification du Maroc et surtout sur...
Iliass Azaouaj, Imam d'origine marocaine décapité par l'Etat islamiqueIliass Azaouaj, Imam d’origine marocaine décapité par l’Etat islamique
Iliass Azaouaj, imam belge d’origine marocaine parti en Syrie avec la ferme volonté de ramener avec lui des jeunes Belges ayant rejoint les...
Badr Hari : "Les comptes Twitter, Facebook et Instagram sont faux"Badr Hari : "Les comptes Twitter, Facebook et Instagram sont faux"
Le kick-boxeur marocain Badr Hari a fait savoir dans une vidéo publiée sur internet que tous les comptes à son nom sur les réseaux sociaux sont...
Une convoyeuse de fonds en fuite au Maroc avec 260.000 eurosUne convoyeuse de fonds en fuite au Maroc avec 260.000 euros
Une femme serait actuellement en fuite au Maroc après le vol de 260.000 euros à la compagnie de transports de fonds Loomis dans la région...
Faute de moyens, le petit Imran, découvert dans une valise, sera enterré à MalagaFaute de moyens, le petit Imran, découvert dans une valise, sera enterré à Malaga
Le petit Imran, dont le cadavre a été retrouvé dans une valise, sera finalement enterré à Malaga, dans le sud de l’Espagne. Sa famille maternelle n’a...
Le Barcelonais Mohamed El Ouariachi choisit de jouer pour le MarocLe Barcelonais Mohamed El Ouariachi choisit de jouer pour le Maroc
La Barcelonais Mohamed El Ouariachi, alias « Moha », a finalement décidé de jouer avec l’équipe nationale marocaine.


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014