>

Siham El Habti, styliste marocaine à Paris

22 mai 2008 - 23h45
Siham El Habti, styliste marocaine à Paris

Dans le cadre prestigieux des Salons Hoche, quelques centaines de personnes ont pu découvrir les dernières œuvres de la créatrice. A travers une collection de caftans orientalistes, la femme à la main de magicienne a invité l’assistance à partir dans un voyage digne des mille et une nuits. Pour ses derniers modèles, Siham El Habti a choisi le thème « évanescence », une invitation dans un monde infini où la féminité et le glamour sont rois.

Comme à l’accoutumée, Siham El habti s’inspire de ce qui l’entoure : les objets traditionnels mais aussi modernes. Elle fusionne les deux pour créer une pièce finale où elle marie les principes ancestraux du caftan qu’elle adapte à la femme actuelle. Dans sa nouvelle collection, elle transforme le caftan en une ode aux jeunes femmes.

D’inspiration romantique et orientaliste, la collection de Siham est suave. Ses nouvelles tendances apportent un souffle de fraîcheur et de jeunesse sur un caftan qui révèle une felle en état de grâce. Les couleurs tantôt sombres, tantôt vives, comme le violet, le rose, le doré, les incontournables noir et blanc, jaillissent en différentes formes des fonds magiques des tissus. Dentelles de Calais, draps de soies, lamés, velours, tafetas…s’épousent amoureusement dans une union sobre chez la styliste qui réussit à refléter sa multitude d’émotions avec discrétion.

Le port du caftan est donc élégant et sophistiqué mais garde une touche fantaisiste qui rappelle le thème orientaliste. C’est un habit traditionnel qui se libère de sa structure classique pour prendre de nouvelles formes qui permettent à la femme d’être en mouvement. Les coupes proposent des décolletés, des bustiers, des robes évasées, des boléros et des gilets. Le tout, brodé aux fils d’or, caractéristique du caftan traditionnel dont Siham El Habti a fait une empreinte personnelle. Les « majdouls fassis » rayonnent de leur or éclatant. Les tenues sont ornées avec des colliers de passementerie. Avec la collection « Evanescence », Siham El Habti prouve encore ses grands talents avec des caftans qui portent une touche de savoir-faire et d’harmonie de couleurs et de matières.

Source : Le Matin - Khadija Smiri

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Une voiture immatriculée au Maroc crée la panique en EspagneUne voiture immatriculée au Maroc crée la panique en Espagne
Nous ne savons pas si nous devons en rire ou en pleurer. Une voiture immatriculée au Maroc a créé la panique en début de semaine à Séville, dans la...
Le Roi Mohammed VI rencontre Tayyip Erdogan en TurquieLe Roi Mohammed VI rencontre Tayyip Erdogan en Turquie
En visite privée et en famille en Turquie, le Roi Mohamed VI a rencontré aujourd’hui le président truc Recep Tayyip...
Le Maroc cinquième armée la plus puissante du monde arabeLe Maroc cinquième armée la plus puissante du monde arabe
Les Forces Armées Royales (FAR) sont la cinquième armée la plus puissante du monde arabe après l’Egypte, l’Algérie, l’Arabie Saoudite et la Syrie,...
Badr Hari apporte son soutien à Mohamed OuzzineBadr Hari apporte son soutien à Mohamed Ouzzine
En pleine tourmente depuis le scandale de la pelouse inondée du Stade Moulay Abdellah de Rabat, le ministre marocain Mohamed Ouzzine a reçu un...
La Reine Rania publie d'autres photos de son voyage au MarocLa Reine Rania publie d’autres photos de son voyage au Maroc
La Reine Rania de Jordanie a publié sur son compte Instagram de nouvelles photos de sa rencontre avec la Princesse Lalla Salma. Une juste avant le...
Vidéo : le Roi est passé, enlevons les arbresVidéo : le Roi est passé, enlevons les arbres
Le Roi Mohammed VI était cette semaine à Fès pour lancer divers projets de développement. Après son passage, les employés municipaux seraient passés...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015