>

STMicroelectronics licencie au Maroc

31 janvier 2009 - 23h06
STMicroelectronics licencie au Maroc

Rattrapé par la crise, STmicroelectronics va licencier au Maroc. Le fabricant de semi-conducteurs a décidé de se séparer de 10% de ses effectifs, soit 4500 personnes dans le monde dont 3300 dans la partie industrielle. La décision rentre dans un plan de réduction des coûts de plus de 700 millions de dollars cette année. Le groupe a annoncé qu’au Maroc et à Malte, 1300 postes seront touchés.

Pourtant, aucun chiffre exact n’est fourni par la filiale marocaine. Selon le top management à Genève, la décision n’est pas nouvelle. En juillet 2007, un communiqué du groupe prévoyait déjà la fermeture du site de Aïn Sebaâ et le transfert de l’activité vers celui de Bouskoura. L’opération sera finalisée au cours de l’année 2009, selon Nelly Dimey, responsable du dossier au siège du groupe à Genève. Combien d’emplois seront donc sacrifiés lors de ce transfert ? Aucune réponse au siège du groupe franco-italien à Genève ni auprès du management à Bouskoura qui dit ne pouvoir « ni confirmer, ni infirmer cette information ».

A signaler qu’en Europe, 500 licenciements sont prévus, « principalement en Allemagne et aux Pays-Bas », suite au rachat des activités sans fil du néerlandais NXP. Aux Etats-Unis, 1100 emplois sont concernés, avec la fermeture des usines de Carrollton au Texas et de Phoenix en Arizona. Enfin, en Asie, en particulier en Malaisie, à Singapour et aux Philippines, 1600 salariés seront affectés. Soit un total de 4500 emplois.

Par ailleurs, les sites de production « devraient tourner à environ 50% de leur capacité » pendant les 3 premiers mois de 2009 et « probablement aussi au 2e trimestre », a indiqué Carlo Bozotti, président du groupe, comme c’est déjà le cas depuis décembre. « Si c’est nécessaire, nous réduirons l’activité encore plus », a ajouté le président de ST, soulignant que « c’est la première fois » qu’il observait une crise d’une telle ampleur, affectant « la plupart des régions et des segments du marché », notamment l’automobile, les télécommunications et l’informatique.

STMicroelectronics a publié, mardi dernier, une perte nette de 786 millions de dollars pour 2008, bien plus lourde qu’escomptée, et a vu son chiffre d’affaires diminuer de 1,6%, à 9,84 milliards de dollars. Sur le seul quatrième trimestre, les ventes ont chuté de 17%, à 2,28 milliards de dollars. Et les perspectives pour l’année 2009 sont moroses. Pour le premier trimestre 2009, le cinquième fabricant mondial de semi-conducteurs « planifie un chiffre d’affaires qui se situerait dans une fourchette comprise entre 1,50 et 1,85 milliard de dollars », soit un repli de 25% à 40% par rapport à un an plus tôt. Au lendemain de la publication des résultats annuels, le président de STMicro prévoit une chute de l’activité du secteur d’au moins 25% en 2009.

A la mi-décembre, le cabinet d’études Gardner avait tablé sur une chute de 16,3% cette année, une prévision que le groupe a jugé dépassée. « Je pense que la baisse sera plus importante et qu’elle dépassera les 25% », a déclaré Bozotti. Ce dernier n’a pas donné d’objectifs pour 2009 en raison du « manque de visibilité », mais il s’est fixé « trois priorités : gagner des parts de marché (6,7% fin novembre), générer du cash et renouer avec les bénéfices dès que possible »..

Source : L’Economiste - J. K.

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Royal Air Maroc affrète un avion Swiftair, des passagers refusent d'embarquerRoyal Air Maroc affrète un avion Swiftair, des passagers refusent d’embarquer
Le crash de l’avion de Swiftair lors d’un vol entre le Mali et l’Algérie continue de causer du tort à la compagnie marocaine, Royal Air Maroc (RAM)....
Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"
Un supporter du Raja Casablanca a été arrêté samedi dès son entrée au complexe sportif Mohammed V, à Casablanca, où s’est déroulé le match amical qui...
Royal Air Maroc s'explique sur l'incident du 24 août dernierRoyal Air Maroc s’explique sur l’incident du 24 août dernier
La compagnie nationale Royal Air Maroc a réagi suite à la publication hier, jeudi, d’une brève par Bladi.net faisant état d’un problème à bord du vol...
Le meilleur hôtel d'Afrique se trouve au MarocLe meilleur hôtel d’Afrique se trouve au Maroc
Le Palais Namaskar, établissement hôtelier situé à Marrakech, a été élu hier, à Paris, meilleur hôtel d’Afrique en 2014, dans le cadre du Prix...
Une convoyeuse de fonds en fuite au Maroc avec 260.000 eurosUne convoyeuse de fonds en fuite au Maroc avec 260.000 euros
Une femme serait actuellement en fuite au Maroc après le vol de 260.000 euros à la compagnie de transports de fonds Loomis dans la région...
Que s'est-il passé à bord de l'avion de la RAM le 24 août dernier ?Que s’est-il passé à bord de l’avion de la RAM le 24 août dernier ?
Une nouvelle page Facebook a été créée il y a quelques jours par des voyageurs mécontents du vol AT 764Y de la compagnie marocaine Royal Air Maroc. Il...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014