>

Téléphonie mobile, Wana casse les prix

7 juin 2008 - 09h13
Téléphonie mobile, Wana casse les prix

ON ne l’attendait pas de sitôt. Encore moins, depuis les derniers épisodes qui semblaient hypothéquer l’avenir même de la filiale télécoms du groupe ONA. Mais c’est compter sans la volonté du top management de Wana, qui a déjoué tous les pronostics, en seulement 12 mois. L’opérateur va annoncer aujourd’hui le lancement de son offre mobile, qui devrait être disponible sur ses 505 points de vente, à compter du 10 juin.

Un événement en soi, car « il matérialise une réelle alternative après huit années de duopole », souligne l’opérateur. Pour qui, son offre mobile traduit son engagement en faveur de plus de transparence et de simplicité sur le marché de la téléphonie. Marché que se partageaient jusque-là deux opérateurs, en l’occurrence Maroc Telecom et Méditel. Les dernières statistiques de l’ANRT, au 31 mars, attribuent au premier près de 13,7 millions d’abonnés, soit 66,44% de parts de marché et au second, près de 7 millions, soit 33,56% de parts de marché.

Mais il en faut beaucoup plus pour faire douter le nouveau venu sur le marché du mobile. Chez Wana, on reste persuadé qu’il « y a encore à boire et à manger » dans ce segment. D’autant plus, à juste titre peut-être, que la plus grosse part du marché revient au prépayé. Sur les 20,6 millions d’utilisateurs du mobile, plus de 19,7 se recrutent dans le parc prépayé.

C’est peu dire que l’enjeu aujourd’hui porte sur le segment prépayé, grand public. Wana le sait et n’entend pas jouer les seconds rôles. Son offre dite « le mobile à carte, avec un tarif unique de 3 DH TTC/mn, vers tous les opérateurs fixes et mobiles », procède de cette ambition. Le tarif suffit-il pour perturber l’ordre établi ? On en doute. Chez les deux autres opérateurs, qui n’ont pas souhaité commenter l’offre de Wana, on précise tout de même que le tarif dans la téléphonie est adossé à plusieurs variables (promotion, nouveaux produits, week-end, soir…). Ce qui laisse croire que le tarif à lui seul peut ne pas être très déterminant dans la course aux parts de marché.

Il n’empêche que le challenge, confie Wana, est de « se positionner d’emblée avec une offre exclusive pour répondre au mieux à l’attente du consommateur ». Il reste convaincu que son offre incarne la rupture qu’il entend opérer sur ce marché en tant que troisième opérateur mobile.

L’argument commercial qui la fonde fustige « la non clarté des tarifs, l’écart très fort entre tarifs en heure pleine et heure creuse, les surcoûts des communications en cas d’appel vers un opérateur autre que le sien ». De plus « avec l’offre Extra Wana, le client aura systématiquement un bonus de 50 DH chaque fois qu’il franchit la barre des 50 DH de communication », tout le temps. Reste à espérer que dans la guerre des tranchées annoncée, avec l’arrivée sur le marché d’un 3e opérateur mobile, c’est le consommateur qui devrait en tirer bénéfice.

Offre mobile entreprise

Simultanément à l’offre mobile au grand public, l’opérateur lance également, à compter du 10 juin, une offre mobile professionnelle « Wana Entreprises ». Ce qui, selon lui, en fait le 1er opérateur triple-play au Maroc, avec une offre intégrée. En tout cas, ses différentes offres confirment son statut d’opérateur global de télécommunications. « L’ambition est de démocratiser le mobile dans l’entreprise, d’offrir aux entrepreneurs la possibilité de se doter de la téléphonie mobile pour améliorer la compétitivité de leurs entreprises et la joignabilité des collaborateurs sans craindre une dérive des coûts ». Cette offre est basée sur le principe de communications gratuites et illimitées sans conditions, intra-flotte y compris entre postes fixes et mobiles.

Source : L’Économiste - Bachir Thiam

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Trois Marocains tués dans un accident de la route en EspagneTrois Marocains tués dans un accident de la route en Espagne
Trois membres d’une même famille marocaine ont trouvé la mort samedi dans l’accident de leur véhicule près de Jaen, dans le sud de l’Espagne, selon un...
Un Marocain veut ouvrir un sex-shop Halal à la MecqueUn Marocain veut ouvrir un sex-shop Halal à la Mecque
Un Marocain établi aux Pays-Bas, et propriétaire du site internet néerlandais El Asira, un sex-shop halal en ligne, veut ouvrir une enseigne à La...
Des prêtres américains enquêtent sur l'Islam au Maroc pendant RamadanDes prêtres américains enquêtent sur l’Islam au Maroc pendant Ramadan
Un groupe de prêtres américains de différentes églises des Etats-Unis effectuent une tournée au Maroc, où ils tentent de découvrir l’Islam et la façon...
Bac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçonsBac au Maroc : meilleure note : 19,45/20 ; les filles meilleures que les garçons
Le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle a annoncé hier, mercredi, les tant attendus résultats du baccalauréat....
Maroc : des filles en burkini interdites de piscineMaroc : des filles en burkini interdites de piscine
Des filles portant des burkinis (vêtement couvrant tout le corps) ont été interdites de piscine, dimanche 10 août, à l’hôtel "Ibis" d’El Jadida, à 100...
Ramadan 2014 en France : samedi pour l'UOIF, dimanche pour le CFCMRamadan 2014 en France : samedi pour l’UOIF, dimanche pour le CFCM
Le ramadan en France commence cette année le dimanche 29 juin, selon un communiqué publié dans la soirée par l’organe représentant les musulmans de...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014