Recherche

TGV : Casablanca-Marrakech en une heure

1er mars 2007 - 00h00 - Maroc

Après l’autoroute qui ralliera d’ici l’été prochain, Casablanca à Marrakech, via Settat, soit environ 230 km, un autre grand projet à grande envergure pourrait voir le jour sur ce même trajet. En effet, compte tenu de l’élan réformateur donné par le Souverain et des liens étroits unissant le royaume et la France en matière de développement économique, on parle de plus en plus de la réalisation d’un TGV, train à grande vitesse entre les villes de Settat et Marrakech. L’ambassadeur de France à Rabat François Thibaud a effectivement annoncé que le financement d’une étude de faisabilité d’un TGV entre les deux villes était sur le point d’être lancé.  Si ce projet devait aboutir, cela mettrait Settat à seulement 45 minutes de trajet de Marrakech !

Le TGV français qui vient cette semaine de franchir la barre des 550 km/h est capable de transporter ses passagers à plus de 300 km/h dans un confort et une sécurité totale. Exploité en France sur les principales lignes SNCF depuis plus de trente ans, le TGV pourrait, en cas d’accord de réalisation, voir le jour en 2015 et mettre Casablanca à seulement une heure de Marrakech !

En attendant le résultat du projet de faisabilité d’une ligne de TGV train à grande vitesse entre Casablanca et Marrakech, l’Office National des chemins de fer (ONCF) prépare de multiples extensions de réseau ferroviaire et d’ici moins de quatre ans les deux millions de touristes se rendant à Marrakech ou Agadir seront reliés l’un à l’autre. Près de 300 kilomètres de ligne qui permettrait à n’en pas douter, de soulager l’important trafic routier, mais aussi, on l’espère, réduire considérablement les accidents routiers trop fréquents sur ce tronçon entre les régions du Haouz et du Souss.

Avec l’arrivée de cette nouvelle ligne, l’ONCF va devancer l’afflux attendu des voyageurs, en lançant un grand beau chantier. Celui de la nouvelle gare voyageurs de Marrakech. Ce projet d’envergure a été confié à une filiale de la SNCF, la compagnie française des chemins de fer, l’AREP .
Particulièrement bien intégrée avec une architecture très Marrakech, cette nouvelle gare très moderne accueillera en son sein tous les services de l’ONCF, bien sûr, mais aussi, un espace d’accueil et de rencontres confortables pour les passagers en attente et une galerie marchande avec notamment des endroits de restauration. Avec des pics quotidiens pouvant dépasser les 8500 passagers. Cette nouvelle gare fera oublier l’actuelle construite sous le protectorat et le plan… de charme certes… obsolète, compte tenu du trafic moderne.

Aujourd’hui le Maroc - Stéphane Roux

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - A Propos - Contact