Recherche

Printemps arabe : le tourisme en chute libre au Maroc

11 mars 2011 - 11h30 - Economie

Les effets des marches du 20 février dernier au Maroc se font fortement ressentir sur le secteur touristique. A Marrakech, les réservations auraient depuis reculé de 40%.

En plus de la baisse des réservations, la ville ocre aurait déjà cumulé l’annulation de 20.000 nuitées depuis dimanche 20 février. A ce rythme, la destination Marrakech court à la catastrophe nous fait savoir l’Économiste. Et il lui faudra au moins huit mois pour se relever !

Ce repli de 40% des réservations concerne les mois d’avril et mai, périodes habituellement très demandées par les touristes. Le tour opérateur FRAM annonce ainsi une baise des ventes de 50%. Alpitour, Expedia et Go voyages connaissent eux aussi un ralentissement des réservations sur Marrakech, autant de TO pour qui la destination Maroc est l’un de fers de lance.

La destination, victime des évènements dans le monde arabe mais aussi des amalgames faits par les médias à l’international, voit aujourd’hui avec inquiétude les marches du 20 mars. Pour l’anecdote, le Maroc avait été inscrit comme pays à risque par l’Italie et l’Angleterre après la révolution tunisienne, avant d’être retiré de la liste !

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact