>

Tourisme : Jackpot pour Tanger

28 mars 2007 - 00h40
Tourisme : Jackpot pour Tanger

Tanger tire le gros lot. Plus que jamais les investisseurs, et pas des moindres, s’intéressent à la région. Le groupe Addoha annonce en effet un mégaprojet touristique, d’un montant de 3,9 milliards de DH. Le groupe d’Anas Sefrioui s’allie à l’espagnol Gilmar dans le cadre de la structure créée ad hoc Gilmaroc Seaside Resorts.

La première tranche, estimée à 2,8 milliards, servira à la construction d’un imposant complexe touristique sur la côte atlantique de Tanger. La convention a été signée mardi dernier à Rabat.

C’est sur le site de Houara, le long de la plage, que le chantier sera lancé. Il s’étendra sur un terrain domanial de près de 170 hectares. Il s’agit de construire un grand hôtel de luxe de près de 400 chambres, 3.300 appartements et 110 villas pour la partie résidentielle ainsi que des annexes dédiés à l’animation et au commerce.

Il devra compter, en plus, un golf de 18 trous sur une superficie de 77 hectares. « Si le terrain pour le résidentiel est cédé par l’Etat, celui pour le golf sera loué, sur la base de ce qui se fait actuellement dans le domaine », indique Jelloul Semsem, directeur du Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger.

Le partenariat avec Gilmar sera doublement fructueux, puisque ce groupe apporte son savoir-faire en matière de commercialisation auprès du marché européen.

Quant à Emaar, l’entreprise a déjà reçu le feu vert pour la construction de son « Sale center », qui sera prêt pour la fin du mois d’avril (cf. www.leconomiste.com). Les constructions de la station balnéaire Tinja devraient démarrer probablement en mai, suite à la signature de la convention d’investissement avec le gouvernement.

Rappelons que le projet d’Emaar est prévu sur plus de 300 hectares sur la côte atlantique. Il comprend une marina, trois hôtels de haut standing, ainsi que divers modules d’animation en plus de 2.000 unités résidentielles. Il sera complété par la réalisation de plusieurs centres commerciaux haut de gamme. Un parcours de golf est à l’étude. Le coût total prévisionnel de Tinja avoisine les six milliards de DH (650 millions de dollars US) et prévoit la création de plus de 10.000 postes d’emploi.
A noter que Emaar est l’un des plus gros opérateurs immobiliers du Moyen-Orient. Pour l’année fiscale 2005, ses bénéfices nets ont été de plus de 12 milliards de DH, soit 180% d’augmentation par rapport à 2004. La société, implantée dans le Golfe et en Asie, espère une entrée en force sur le marché maghrébin, via le Maroc. A noter que c’est l’agence immobilière anglo-saxonne, Hamptons, rachetée par Emaar (1,4 milliard de DH), qui va se charger de la commercialisation des lots.

L’Economiste - Ali Abjiou

- Par: Bladi.net


Ces articles peuvent vous intéresser
Badr Hari : Patrice Quarteron en ligne de mireBadr Hari : Patrice Quarteron en ligne de mire
Vécue par beaucoup de Marocains comme une humiliation, l’annulation du combat qui devait opposer en octobre dernier le champion marocain Badr Hari...
Un garçon de cinq ans violé et torturé par sa mère adoptiveUn garçon de cinq ans violé et torturé par sa mère adoptive
Des blessures d’une extrême violence ont été relevées récemment sur un petit garçon de 5 ans, par la directrice d’une garderie à Meknès. Le garçonnet...
Une femme en niqab sème la panique dans une mosquée de CasablancaUne femme en niqab sème la panique dans une mosquée de Casablanca
Une femme en niqab (voile intégral) portant un sac suspect et marchant un peu vite pour entrer dans une mosquée de Hay Hassani, à Casablanca...
Abdeljalal Brahim, MRE spolié de son terrain à CasablancaAbdeljalal Brahim, MRE spolié de son terrain à Casablanca
Abdeljalal Brahim, un Marocain originaire de Tinghir, résidant en France depuis 1965, s’est fait voler un terrain de 518 m2, à Casablanca. (...) Je...
Un Marocain met en vente ses deux fillettes à TazaUn Marocain met en vente ses deux fillettes à Taza
Un homme a mis en vente ses deux fillettes à Taza, au nord-est du Maroc, sur une place publique de la ville. Le vendeur ambulant a agi ainsi pour...
Espagne : un pilote de Royal Air Maroc refuse d'embarquer un clandestin menottéEspagne : un pilote de Royal Air Maroc refuse d’embarquer un clandestin menotté
Un pilote de la compagnie marocaine Royal Air Maroc a refusé l’accès à son avion à deux policiers espagnols accompagnés d’un clandestin subsaharien qui...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2015