>

Transit-2004 : L’espagne ferme le port de Tarifa du 1er juillet au 5 août

12 juin 2004 - 23h06
Transit-2004 : L'espagne ferme le port de Tarifa du 1er juillet au 5 août

Le gouvernement espagnol a décidé vendredi de fermer du 1er juillet au 5 août prochains le port de Tarifa (Andalousie, Sud) par lequel transitent des milliers de Marocains résidant à l’étranger pour les vacances d’été, en invoquant l’insuffisance des infrastructures du port pour accueillir les passagers et les véhicules lors de l’opération Transit-2004, a-t-on appris de source officielle.

Cette décision, prise sur proposition des ministères de l’intérieur, des affaires étrangères et de l’économie et des finances, vise à "concilier l’impératif de la sécurité avec les dispositions de notre réglementation", a déclaré la première vice-présidente du gouvernement, Mme Maria Teresa Fernandez de la Vega, au terme d’un conseil des ministres.

Depuis le 30 juin 2003, le port de Tarifa est considéré, suite à une décision de l’ancien gouvernement espagnol, comme une frontière extérieure de l’espace Schengen, ce qui permettait à des milliers de Marocains d’y transiter pour passer leurs vacances d’été au Maroc et revenir vers les pays d’accueil, a ajouté Mme Fernandez de la Vega.

conçu pour "un flux normal de passagers et de véhicules", le port de Tarifa présente actuellement d’"énormes déficiences structurelles, ce qui ne permet pas un flux massif comme c’est le cas pour l’opération de transit, avec des garanties minima de sécurité", a indiqué la vice-présidente du gouvernement espagnol.

Les autorités espagnoles préfèrent que les passagers et les véhicules transitent par le port d’Algésiras, utilisé habituellement pour les opérations de transit, estimant que ce port dispose de "toutes les infrastructures nécessaires pour accueillir un nombre élevé de passagers et de véhicules pendant les vacances d’été" .

La décision du nouveau gouvernement de fermer provisoirement le port de Tarifa a été prise sur la base d’une étude commandée lors de la préparation de l’opération Transit-2004, a indiqué Mme Fernandez de la Vega.

Cette étude, a-t-elle expliqué, a démontré plusieurs "carences" relatives notamment à la capacité d’amarrage du port, ainsi que des insuffisances pour ce qui est du stationnement des véhicules, des services sanitaires et d’assistance, en plus de l’impossibilité de procéder à l’évacuation du port en cas d’urgence.

Concernant le volet sécuritaire qui a motivé la décision de l’exécutif espagnol, Mme Fernandez de la Vega a affirmé qu’il serait "impossible d’engager les actions nécessaires en matière de sécurité et de contrôle des passagers à l’entrée et à la sortie" du port.

L’Espagne se prépare cette année à accueillir quelque 2,8 millions de personnes et 662.000 véhicules à l’occasion de l’opération Transit-2004.
Map

-


Ces articles peuvent vous intéresser
Cheb Khaled critiqué pour avoir chanté lors du mariage de Moulay RachidCheb Khaled critiqué pour avoir chanté lors du mariage de Moulay Rachid
Le chanteur algérien Cheb Khaled est sous le feu des critiques de la part d’une partie des internautes algériens et d’une certaine presse de son...
Jetée par la fenêtre car elle voulait le quitterJetée par la fenêtre car elle voulait le quitter
Une Marocaine a été jetée du deuxième étage par son mari Saoudien car cette dernière lui a annoncé qu’elle voulait le...
Voilà l'état du stade qui doit accueillir le Mondial des clubsVoilà l’état du stade qui doit accueillir le Mondial des clubs
Le stade Moulay Abdellah de Rabat, qui doit accueillir plusieurs matchs de la Coupe du monde de Clubs le mois prochain, a été durement touché par...
Les Marocaines, assurément les plus belles femmes du mondeLes Marocaines, assurément les plus belles femmes du monde
En moins de deux semaines, deux Marocaines ont été élues femmes les plus belles du monde arabe. Il s’agit de Chourouk Chelouati et de Fati Jamali....
Tuerie de Kénitra : reportageTuerie de Kénitra : reportage
Reportage de la première chaîne marocaine dans la ferme de Kénitra où six personnes ont été assassinées, semble-t-il, par l’un des gardiens de la ferme,...
Le Rabbin accusé de viols, longtemps en fuite au Maroc, arrêté aux Pays-BasLe Rabbin accusé de viols, longtemps en fuite au Maroc, arrêté aux Pays-Bas
La police néerlandaise a enfin mis la main sur le rabbin de 77 ans, chef d’une secte juive hassidique, en fuite depuis plusieurs mois et poursuivi...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014