Recherche

Un Marocain jugé pour le meurtre de sa femme condamné à 18 ans de prison

20 juin 2003 - 12h34 - Maroc

Mohamed El Ablaoui, 31 ans, un Marocain accusé du meurtre de son épouse âgée de 23 ans en janvier 2000 aux Mureaux (région parisienne) a été condamné jeudi par la cour d’assises à dix-huit ans de réclusion criminelle.

La cour a de plus assorti son verdict d’une interdiction définitive du territoire français pour l’accusé.

Si l’accusé a toujours affirmé qu’il s’agissait d’un accident, au cours d’une dispute, la famille de la victime évoquait la thèse d’un mariage blanc, le meurtre étant survenu deux mois après l’arrivée de l’époux d’origine marocaine sur le sol français.

Pour l’avocat général, Jacques Cholet, qui a dénoncé de la part de l’accusé "une violence inouïe" lors des faits qui lui sont reprochés, la jeune femme avait souhaité "un mariage de sentiments" et lui "un mariage intéressé pour avoir la possibilité d’obtenir un titre de séjour" en France.

Awatif, fille d’un couple de Marocains installé en France depuis 1965, avait fait la connaissance de Mohamed au Maroc 1996. Ils s’étaient mariés au Maroc fin 1998 oiyr vivre ensemble un an plus tard, immédiatement dans un climat de violente mésentente.

Le 21 janvier 2000, une dispute éclatait. Selon le mari, sa femme lui aurait jeté un vase à la tête et l’aurait menacé avec une paire de ciseaux qu’il aurait réussi à lui arracher des mains avant qu’elle ne tombe inanimée au sol.

Il s’était lui même rendu au commissariat pour indiquer que sa femme avait fait une chute mais lors de l’autopsie l’expert relèvera 26 entailles dont certaines profondes sur le corps de la victime.

Trois jours plus tôt, la jeune épouse s’était rendue chez les policiers pour indiquer qu’elle ne souhaitait pas que son mari bénéficie d’une régularisation sur le territoire français, alors que son visa touristique venait d’arriver à expiration.

AFP

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact