Recherche

Zaki : un carton jaune gratuit

25 mai 2005 - 10h01 - Sport

Le football marocain n’avait pas besoin de la sortie malencontreuse de son entraîneur national pour s’attirer les foudres de l’arbitrage africain, d’autant plus que ce tir malheureux sur les referees du continent était gratuit.

Alors que la conférence de Baddou Zaki pour divulguer la liste des joueurs retenus pour le prochain match Maroc-Malawi allait s’achever, dans l’indifférence générale, voilà donc que le coach des Lions de l’Atlas exprime le vœu de voir la CAF désigner des arbitres européens pour la suite de ces éliminatoires combinées de Coupe du monde et de Coupe d’Afrique 2006.
Surprise et malaise dans la salle car, jusqu’à preuve contraire, la sélection nationale n’a pas eu, jusqu’à présent, à souffrir outrageusement d’une défaillance desdits arbitres africains.
Certes il y a eu la mauvaise attitude de l’arbitre Guinée-Maroc qui avait omis de siffler une double faute sur deux joueurs marocains et qui s’est soldée par le but égalisateur des locaux mais dans tout match de football il faut savoir accepter de petites et légères bourdes pour rappeler ce qu’est “l’arbitrage-maison“.
Interpellée, la CAF a aussitôt répondu par un refus catégorique car cette instance ne peut désavouer son corps arbitral. Du coup, par ricochet, voilà notre football qui se met, gratuitement, à dos les referees africains pour la suite de ces matches de qualification.
La même faute…professionnelle avait été commise, un mois auparavant, par Fakhir l’entraîneur des FAR, en Ligue des champions, à l’aller, à Rabat, contre les Tunisiens de l’Etoile du Sahel, avec une allusion à l’arbitrage pour le match retour. La presse tunisienne s’était emparée de “l’affaire“ pour tirer à boulets rouges sur le coach militaire et remonter à bloc le public tunisien. Et chacun se souvient de l’arbitrage outrageant de ce match retour.
Qu’avons-nous donc à dresser des arbitres contre nos clubs ou nos sélections nationales ?
La question devrait intéresser les dirigeants du football marocain pour mieux contenir les entraîneurs maladroits.
Pour en revenir au match face au Malawi et que la Tunisie a cartonné 7-0, le plus important est de gagner avec un score fleuve et pour ce faire, Zaki devrait entamer la rencontre avec trois attaquants pour la terminer avec toute l’équipe à l’abordage car le gool-avérage peut s’avérer décisif.

La Gazette du Maroc

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact