Recherche

Bosnie : Chasse aux Marocains et Algériens par des Pakistanais (vidéo)

© Copyright : DR

11 juin 2019 - 15h00 - Accueil

Des centaines de migrants pakistanais ont attaqué des migrants maghrébins, originaires du Maroc et d’Algérie, sous prétexte que ces derniers, entre autres, consomment de l’alcool.

C’est une vidéo d’une rare violence qui vient d’être dévoilée par le média Blix.ba, et qui montre des migrants maghrébins du Maroc et d’Algérie attaqués sans pitié, avec des barres de fer et des bâtons, par des Pakistanais en grand nombre. Cela s’est passé mardi dernier à Velika Kladusa, en Bosnie-Herzégovine, dans le nord-ouest, près de la frontière avec la Croatie.

Article19 qui relaie les informations de l’article d’origine explique : « Des hommes de ce qu’ils appellent le « pays des purs » (Pakistan), armés de pierres, de barres en metal et de bouteilles, ont investi le centre d’accueil, puis ils ont entamé une chasse aux migrants maghrébins. Prétexte : les maghrébins seraient « des buveurs d’alcool… et impliqués dans des incidents criminels », a expliqué un émigré au média local Klix.ba ».

Ces émigrés pakistanais avaient, selon la même source, l’intention d’empêcher les émigrés maghrébins d’accéder au centre de migrants « Miral » situé dans la localité en question. La police a eu du mal à faire cesser cette vague de violence. Il y a eu une vingtaine d’arrestations et de nombreux blessés, aussi bien dans les rangs des migrants (dix blessés) que dans ceux des forces de l’ordre qui comptent trois blessés. Un véhicule de police a été endommagé.

Dans un autre article, plus récent, Blix explique que six migrants seront expulsés suite à cette affaire et que l’enquête est encore en cours afin de trouver tous les responsables. Ce média en effet écrit : « Le ministre de l’Intérieur, Nermin Kljajić, a également confirmé que six personnes avaient été remises au Service des affaires des étrangers de Bosnie-Herzégovine pour être ensuite expulsées ».

Le ministre a par ailleurs affirmé : « je dois ajouter que ce ne sont pas les seules personnes que nous expulserons, car nous continuons à analyser la situation et à rassembler des informations. Des centaines de migrants ont certainement participé aux violences dans le centre provisoire, et la situation est sous contrôle, bien qu’une cinquantaine de personnes soient encore hors du camp ».

Vidéo :

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact