Inondé d’insultes, le profil de Driss Oukabir fermé par Facebook

18 août 2017 - 11h10 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Quelques minutes seulement après la révélation de l’identité de Driss Oukabir, dont le nom avait été cité comme possible terroriste de l’attaque de Barcelone, son compte Facebook a été inondé d’insultes.

Ces menaces ont poussé le réseau social à fermer temporairement son compte et désactivé les commentaires sur son « mur », rapportent plusieurs médias espagnols. Sur l’une des photos de son profil, on voit le jeune homme sur une plage près de Barcelone quelques jours à peine avant l’attentat.

Peu de détails filtrent sur l’attaque. Dans un communiqué publié hier, la police a indiqué que Driss Ouakbir n’est pas « l’auteur matériel » de l’attentat mais reste pour l’instant en détention car les autorités le soupçonnent d’être lié aux auteurs.

Pour rappel, l’attaque terroriste qui s’est produite jeudi en fin d’après-midi sur l’une des places les plus fréquentées de la ville a fait, selon un bilan provisoire, 13 morts et 80 blessés, dont certains sont dans un état grave.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Barcelone - Terrorisme - Facebook - Photos - Driss Oukabir - Attentat de Barcelone

Aller plus loin

Attentat de Barcelone : des Marocains parmi les victimes (photo)

Alors que jusqu’à présent, les autorités espagnoles n’avaient pas encore évoqué la présence de victimes marocaines, la Protection civile, elle, annonce la nationalité des blessés.

Mohammed VI condamne « l’attaque terroriste abjecte » de Barcelone

Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances au roi Felipe VI d’Espagne suite à l’attaque terroriste qui a ciblé la centre-ville de Barcelone.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...