Recherche

Que sont devenus les droits constitutionnels des MRE ?

18 janvier 2013 - 10h15 - Marocains du monde

© Copyright : DR

A l’initiative de plusieurs associations et en présence de nombreux cadres, il s‘est tenu, ce 12 janvier 2013 à Paris au Centre International Kellermann, une rencontre-débat qui s‘est fixée trois thèmes.

Ces thèmes sont :

  •  Mise en œuvre des droits civiques accordés aux Marocains Résidant à l’Etranger (MRE) par la Constitution de 2011 (articles 16-17-18 -30 -163) ;
  •  Représentation institutionnelle des MRE dans tous les Conseils et instances prévus par cette même Constitution, et à leur tête le CCME (article 163),
  •  La gestion ministérielle et institutionnelle des dossiers MRE.

    Les échanges ont été argumentés et constructifs. Les recommandations et les conclusions témoignent de l’inquiétude générale que sentent les MRE quant au respect des dispositions constitutionnelles relatives à leurs droits politiques et l’absence de volonté politique forte susceptible de leur donner l’effectivité nécessaire. Ces recommandations et conclusions témoignent également de la détermination des participants à défendre ces mêmes droits.

    De l’avis général, le bilan du CCME est, après 5 ans d’existence, négatif. Malheureusement, et malgré les critiques et les appels à la raison formulés par les associations MRE, aucune mesure n’a été prise pour favoriser la rénovation et la relance du CCME conformément à l’esprit de la nouvelle Constitution et à son article 163.

    Les MRE, à maintes occasions, ont exprimé leur attachement au CCME qu’ils considèrent comme « la maison commune de tous les marocains de l’étranger ». Aujourd’hui, ils sont déterminés à défendre cet acquis, à combattre toute tentative visant à dévoyer cette institution ou la diluer dans le cadre d’un quelconque projet.

    Les participants ont plaidé à cette occasion pour une gestion ministérielle et institutionnelle plus rationnelle, plus intelligente et plus déterminée des dossiers MRE.

    Enfin, les participants lancent un appel pressant à toutes les forces politiques et syndicales, au gouvernement, aux ONG, les invitant à ne pas cautionner les manœuvres, les projets et autres scénarios visant à réduire l’impact des droits constitutionnels des Marocains de l’Etranger ou à retarder leur application.

    Ils appellent tous les membres de la Communauté des Marocains de l’Etranger à la mobilisation et à la vigilance…

    Mohammed Mraizika

  • Un avis ? un commentaire?

    Bladi.net

    Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact