Maroc : le frère d’un ex-ministre remis en liberté provisoire, 2 semaines après sa condamnation

12 mai 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Ismail Belkhayat, le frère d’un ex-ministre et homme d’affaires, a quitté la prison d’Oukacha à Casablanca, dans l’après-midi du lundi 11 mai. L’homme avait été condamné à une peine d’un an de prison ferme.

Les circonstances de sa remise en liberté restent encore mystérieuses, rapporte le site Akhbarona, qui précise que le verdict avait été prononcé il y a deux semaines par le tribunal de première instance de Casablanca.

Accusé de violation de l’état d’urgence sanitaire et outrage à agent d’autorité pendant l’exercice de ses fonctions, Ismail Belkhayat doit comparaître prochainement devant la Cour d’appel de la même ville.

Le frère de l’ancien ministre des Sports avait été arrêté le 31 mars dernier lors d’un contrôle de police à Casablanca. L’homme, qui de surcroît ne disposait pas de l’attestation de déplacement dérogatoire, avait proféré des propos grossiers à l’agent d’autorité, avant d’essayer de prendre la fuite.

Sujets associés : Casablanca - Moncef Belkhayat - Prison d’Oukacha

Aller plus loin

Maroc : quand un ex-Ministre refuse de comparaître devant le tribunal

Malgré les nombreuses convocations qui lui ont été envoyées, l’ancien Président du Conseil régional de Fès-Boulemane persiste à ne pas comparaître devant le Tribunal de Première...

Maroc : voici pourquoi le frère d’un ex-ministre a été arrêté par la police

Le frère de l’ancien ministre de la Jeunesse et des sports, Moncef Belkhayat, a été poursuivi en détention provisoire par le procureur général près le tribunal de première...

France : liberté provisoire pour la Marocaine soupçonnée d’avoir tué ses deux filles

Une Marocaine en détention provisoire à Gradignan depuis plus de quatre ans, a été libérée mercredi. Naïma B. est soupçonnée d’homicide sur ses deux petites filles handicapées,...

Des ennuis judiciaires en perspective pour l’ex-ministre Moncef Belkhayat

Les contrats « douteux » et juteux de l’ancien ministre de la Jeunesse et des sports, Moncef Belkhayat, pourraient faire l’objet d’une enquête parlementaire diligentée par une...

Ces articles devraient vous intéresser :