Recherche

Les Khalijis refont parler d’eux à Tanger

© Copyright : DR

7 janvier 2020 - 09h40 - Société

Une descente effectuée dans un appartement transformé en lieu de débauche à Tanger, a permis d’interpeller deux ressortissants saoudiens en compagnie de deux jeunes femmes marocaines.

L’arrestation a été opérée par le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, le dimanche 5 décembre au matin, dans la résidence Ayda, située au centre-ville.

Une plainte avait été déposée par les voisins de la résidence qui dénonçaient le grand vacarme des soirées chaudes organisées par les Khalijis en présence de prostituées.

Les quatre mis en cause ont été placés en garde à vue. Pendant ce temps, le gardien de l’immeuble a été poursuivi en liberté provisoire et la propriétaire de l’appartement incarcérée, sous le chef d’accusation de proxénétisme.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact