Recherche

Fès sous le choc après le kidnapping et la mort d’un jeune (vidéo)

19 février 2019 - 16h40 - Société

Arrivée de la dépouille du jeune Hakim

Les habitants de Fès sont encore sous le choc. Un jeune d’une commune limitrophe de la ville a été kidnappé la semaine dernière par des ravisseurs qui avaient réclamé une forte rançon à son père pour qu’il puisse le revoir vivant.

Agé de 22 ans, Abdelhakim est issu d’une famille aisée de la ville, rappelle le journal Al Massae. Il devait rencontrer des inconnus suite à une vente conclue sur Internet. Craignant pour la vie de son fils, le père lui déconseille d’y aller, mais le jeune homme le rassure et s’y rend tout de même. Il n’en reviendra pas.

Tout bascule samedi lorsque le père reçoit un appel anonyme exigeant la somme de 200.000 dirhams s’il veut revoir son fils vivant. Sans prendre contact avec la police, il promet la remise de la somme lundi mais commence à mener l’enquête qui le conduira dans un bâtiment où son fils a, apparemment, été séquestré par les ravisseurs. Après avoir insisté auprès du propriétaire de l’appartement pour avoir les noms des locataires, il apprend par le gardien que ces derniers se sont déjà volatilisés, laissant leur voiture volée dans le parking.

Dans l’appartement, le gardien et le père découvriront le corps du jeune homme attaché et inanimé. Il a été étranglé à l’aide d’une ceinture par ses ravisseurs qui sont au nombre de trois, dont une jeune femme. Ils ont été arrêtés un peu plus tard par la police à Ksar Sghir. Il s’agit, selon la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), d’un règlement de comptes lié à un trafic de drogues dures, en l’occurrence, de la cocaïne.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact