Recherche

L’infâme discours raciste défie l’Etat et les sentiments des Marocains

© Copyright : DR

1er août 2002 - 14h29 - Maroc

Le prêcheur de la haine a encore sévi. Le dénommé Zemzmi qui est allé battre la campagne du côté de Debdou, dans la région orientale, a une nouvelle fois repris ses classiques : insultes contre la gauche et les délires anti-juifs.

Véritable objet d’obsession, de l’idéologue intégriste, les deux thèmes sont permanents dans les diatribes du prêcheur. Mais comme il doit tenter de renouveler tout en répétant les mêmes haines, Zemzmi, met la gauche marocaine en tête de sa longue liste de haine, expliquant que les militants de la gauche marocaine « méritent la malédiction, encore plus que les juifs ».

Et le prêcheur de la haine nous explique que ces « frères des juifs », « aiment distinguer entre le judaïsme et le sionisme », un prétexte pour « déclarer l’amour qu’ils portent » aux premiers.

Le dénommé Zemzmi intervenait pendant une réunion publique organisée par les intégristes, dans la petite ville de Debdou, sur la Palestine.

A cet égard, il se propose même de nous expliquer la crise du Proche Orient, estimant que les actes commis par son alter ego et son « frère idéologique » Ariel Sharon, est « une punition divine contre le manque de combativité chez la Oumma ».

C’est aussi une « punition » parce que l’on n’écoute pas les diatribes guerrières de l’idéologue Zemzmi, qui prêche la haine et la guerre.

N’ayant pas vraiment digéré les réponses qui lui ont été faites lors de ses appels au meurtre contre la gauche et attaque contre le martyr Mehdi Benbarka, il revient donc à la charge sur ce même sujet, pour insulter la presse qu’il traite de « pornographique » et indiquer que la « sympathie entre la gauche et les juifs est normale parce que, selon lui, l’idéologie communiste est le produit des juifs ».

L’abjection raciste de Zemzmi, ajoute même que les juifs sont à l’origine de toutes les idéologies qui prêchent la pornographie".

Ce qui autorise Zemzmi à réitérer le même discours raciste et les ignominieux propos qu’il a déjà tenus, comparant les juifs à des animaux.

En réalité, le « chroniqueur » de la publication intégriste entreprenait à Debdou, à sa manière la campagne électorale du parti intégriste. Une campagne pendant laquelle il n’hésite pas à diffamer les militants démocratiques, et à s’attaquer carrément à tout ce qui ne fait pas partie de la nébuleuse intégriste.

A propos de la cause palestinienne, par exemple, les sorties se réduisent en fait que « seuls les mouvements intégristes sont les défenseurs de la cause » et tous les autres seraient des « traîtres » selon son point de vue.

Le représentant de l’intégrisme qui n’a pas besoin de raison valable pour manifester sa violence a, cependant, été particulièrement virulent à Debdou, ville où existe une longue tradition de coexistence paisible et ancienne des communautés musulmane et juive. Il n’a pas non plus digéré les actions menées contre le racisme, notamment les pétitions qui ont été lancées il y a quelques semaines pour la mise en place d’une législation sanctionnant cette idéologie de la haine.

Source : liberation

Mots clés: Racisme , Judaïsme marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact