Recherche

Maroc : « crime d’honneur » à Taza

© Copyright : DR

7 mai 2019 - 17h50 - Société

A Taza, un homme vient de tuer sa propre fille et de maquiller son crime en suicide. Mais une autopsie aura fait éclater la vérité.

Selon l’ONG Human Right Wach : « Les crimes d’honneur sont des actes de violence, le plus souvent des meurtres, commis par les membres masculins d’une famille à l’encontre de ses membres féminins, lorsqu’ils sont perçus comme cause de déshonneur pour la famille tout entière ». L’affaire de ce père qui a tué sa fille, âgée de 23 ans, semble en être un affreux exemple.

Ce dernier a étouffé sa fille avant de la pendre à un arbre pour faire croire à un suicide. Puis il a tenté de précipiter son enterrement afin que nul ne sache ce qu’il a fait. Mais cela n’a pas pris, il y a des protocoles à respecter même en cas de suicide. Il a alors essayé de corrompre un fonctionnaire, mais ça devenait trop louche. Et une autopsie fut requise. Puis le meurtre découvert.

Aujourd’hui le Maroc narre les faits : « Les larmes aux yeux, ce père de famille, qui demeure dans la commune rurale de Tizi Ouasli de la subdivision de Taza, se rend chez un agent d’autorité et l’informe que sa fille, âgée de vingt-trois ans, s’est donné la mort par pendaison ».

Par contre l’agent d’autorité après avoir présenté ses vives condoléances entreprit d’aller chez les gendarmes pour les procédures d’usage. Le père insista pour sa part pour un enterrement rapide, chose que refusa l’agent d’autorité. C’est là que, selon ALM : « il lui propose de soudoyer les gendarmes de la région avec une somme de neuf mille dirhams pour qu’ils facilitent la procédure d’enterrement. Mais, en homme intègre, l’agent d’autorité s’empresse d’aller chez les gendarmes et leur raconte tout. Informé, le parquet général près la Cour d’appel de Taza donne ses instructions pour que le cadavre soit autopsié et un rapport soit dressé par le médecin légiste ».

Cette dernière dévoilera la vraie cause de la mort. Et le père fut obligé de tout avouer. Il a tué sa fille car cette dernière avait un petit ami…

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact