Recherche

Programme du Parti de la Renaissance et de la Vertu

22 août 2007 - 01h51 - Elections 2007 : Programmes des partis politiques

Le développement au niveau socio-économique et culturel constitue notre objectif primordial. Néanmoins, nous estimons que nul développement n’est possible pour notre pays sans un projet civilisationnel mettant l’être humain en position de pivot.

Une guerre sacrée contre la pauvreté est à mener dans le cadre d’un plan de développement intégré.

Nous devons en outre attirer l’attention sur notre point de repère, en tant que société musulmane, et qui n’est autre que la cellule familiale. Nous ne prônons aucun modèle basé sur la lutte interne et les guerres de positions ; les conséquences n’en seraient que catastrophiques pour tous.

L’analphabétisme est pour notre parti un autre point qui doit être combattu via des approches nouvelles et plurielles, surtout dans le monde rural.

Notre système éducatif est encore loin de constituer les prémisses du grand projet national de « renaissance ». Il forme en général un citoyen qui n’est pas toujours fier de son héritage civilisationnel tout en étant de plein pied dans la modernité. Nous visons un système qui s’intègre dans un grand projet de société, qui soit en adéquation avec le marché du travail, et qui s’ouvre sur tout développement.

Nous sommes convaincus dans notre parti qu’une société du savoir est un substrat pour réussir le développement global. Pour cela, il est nécessaire d’accorder la plus haute importance à la recherche scientifique et au statut de chercheurs. Cela permettra d’arrêter, dans un premier temps, la fuite des cerveaux. Dans un second temps, cela permettra de profiter de cette recherche pour le bien de tous. Une refonte des lois aboutissant à la structuration saine et tous azimuts de ce secteur ne peut être que bénéfique.

L’emploi est un droit pour tout citoyen. D’ailleurs, le problème du chômage est pour nous une grande priorité. Le Maroc, par sa position et ses engagements dans l’espace euro méditerranéen, est appelé à se préparer pour la concurrence à l’horizon 2010, en formant suffisamment de bonnes compétences. Rationaliser l’administration et mettre à niveau l’entreprise, demeure pour nous le moyen le plus efficace pour attirer l’investissement national et étranger productif et créateur d’emplois.

Développer l’appareil judiciaire est un défi pour notre pays. La sécurité, la confiance du citoyen et de l’investisseur, la sanction des fautifs et des corrompus, sont des jalons fort importants pour asseoir un climat serein, pour tout projet de développement dans un consensus solidaire.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact