Recherche

Viols collectifs et proxénétisme à Marrakech

© Copyright : DR

24 mars 2019 - 14h30 - Société

Cinq personnes viennent d’être arrêtées à Marrakech, accusées de « viol collectif », « séquestration » et « proxénétisme ». Elles faisaient croire à des jeunes filles que les attendaient de richissimes hommes du Golfe avant d’être séquestrées, violées collectivement et filmées.

Quatre hommes ont été arrêtés dans cette histoire, accusés eux de « séquestration » et de « viol collectif ». Mais il y a aussi dans le lot une femme, une matrone, inculpée elle pour « proxénétisme ». Ces cinq individus ont comparu jeudi devant le juge de la Cour d’appel de Marrakech.

Selon Hespress, Trois filles auraient été à l’origine de ces arrestations. On leur a fait croire qu’elles étaient invitées à une soirée dans une villa huppée et que les attendaient des clients des pays du golfe. Une fois en voiture, elles comprenaient qu’on les emmenait dans un douar.

Deux filles ont pu échapper aux griffes des 4 hommes en leur faisant croire qu’elles s’enivraient avec eux. Elles ont attendu que les hommes soient ivres pour fuir et alerter la gendarmerie de Ouled Hassoun.

Quand les gendarmes sont arrivés dans la maison utilisée pour ces viols, au Douar Darkawa, ils ont trouvé que les ravisseurs s’apprêtaient à filmer la troisième fille après l’avoir violée à tour de rôle. Les gendarmes ont libéré la fille, ont arrêté les quatre hommes et ont saisi des armes blanches utilisées pour menacer les filles.

La proxénète, elle, a été arrêtée à Marrakech et on a trouvé dans son répertoire téléphonique les numéros de nombreuses filles qui font appel à elle pour pouvoir avoir des riches clients originaires des pays du Golfe.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact