>

Abderrahim Souiri et Thami al-Harrâq à l’Institut du Monde Arabe

15 octobre 2008 - 22h54
Abderrahim Souiri et Thami al-Harrâq à l'Institut du Monde Arabe

Abderrahim Souiri et Thami al-Harrâq présentent du 28 au 29 novembre le spectacle de chants "Entre sacré et profane" à l’Institut du Monde Arabe de Paris.

Abderrahim Souiri est né à Essaouira en 1957. Son père, musicien, était aussi le doyen des chanteurs du madîh (chant de louange ou hymne religieuse) et du sama’ (audition spirituelle). Orphelin à l’âge de douze ans, il s’installe à Casablanca chez son frère aîné. Il refusera plus tard de suivre des études supérieures pour partager avec lui les responsabilités. Pour gagner sa vie, il anime des soirées religieuses. Il fait la rencontre de Hadj Abdelkrim Raïs et chante pour la première fois à ses côtés en 1982, à Fès. Dès lors, il devient l’une des voix de son orchestre avec Bajeddoub. Il est désormais considéré comme l’orfèvre de l’ornementation de la musique arabo-andalouse marocaine, genre musical qu’il a rendu populaire.

Né en 1959 à Tétouan, Thami al-Harrak est disciple de la confrérie Harrâqiyya, fondée il y a plus de deux cents ans par son aïeul Sidi Muhammad al-Harrâq. Il a donc grandi dans ce milieu et reçu son éducation dans cette zaouïa considérée comme la plus riche et la plus complète du point de vue de l’enseignement qu’elle dispense et du grand choix d’instruments de musique qu’elle met à disposition, tout en comptant parmi ses plus illustres disciples des grands maîtres de chant soufis tels que le maestro Abdessâdaq Chekâra et Mohammed Larbi Temsamani.

Il décide alors de fonder une troupe musicale, baptisée du nom de « Troupe Thami al-Harrâq », dédiée à la musique sacrée, aux mouachahates andalous, au mawwâl, à la poésie soufie et aux chants invocatoires. Al-Harrâq s’est produit en public avec les grands noms du chant soufi et des mouachahates tels que Sabah Fakhri et Wadi Essafi. Il a obtenu un vif succès lors du festival d’Essaouira qu’il a animé en compagnie du chanteur marocain Haïm Mlouk et a participé à plusieurs reprises au Festival de musique sacrée de Fès et à l’Opéra du Caire, ainsi qu’à d’autres festivals, au Maroc et à l’étranger.

  •  Institut du Monde Arabe - Auditorium - Paris
  •  28 et 29 novembre 2008 à 20h30

    - Par: Bladi.net



  • Ces articles peuvent vous intéresser
    Le Roi Juan Carlos aurait passé plusieurs semaines à Tanger avec sa maitresseLe Roi Juan Carlos aurait passé plusieurs semaines à Tanger avec sa maitresse
    Un divorce royal devrait être annoncé dans les semaines à venir. C’est la presse italienne qui fait état de la prochaine officialisation du divorce de...
    Souvenez-vous : le Marocain Otman Bakkal, première victime du "cannibale" Luis SuarezSouvenez-vous : le Marocain Otman Bakkal, première victime du "cannibale" Luis Suarez
    On s’en souvient peut-être mais, en 2010, le Marocain Otman Bakkal qui évoluait alors au PSV Eindhoven, avait été mordu par l’Uruguayen Luis Suarez....
    Quand « Marocain » devient une insulte aux Pays-BasQuand « Marocain » devient une insulte aux Pays-Bas
    Le mot « Marocain » fait partie des insultes les plus utilisées dans les cours de récréation aux Pays-Bas, d’après les résultats provisoires d’une étude...
    La folle rumeur du décès de Jacques Chirac au MarocLa folle rumeur du décès de Jacques Chirac au Maroc
    Quand le site de l’hebdomadaire l’Express annonce la mort de l’ancien président français Jacques Chirac, on ne peut que croire le sérieux de...
    Le KO de Badr Hari élu l'un des meilleurs au mondeLe KO de Badr Hari élu l’un des meilleurs au monde
    L’un des knockout (KO) du kick-boxeur marocain Badr Hari a été élu parmi les meilleurs KO de tous les temps par la chaîne sportive américaine ESPN....
    Iliass Azaouaj, Imam d'origine marocaine décapité par l'Etat islamiqueIliass Azaouaj, Imam d’origine marocaine décapité par l’Etat islamique
    Iliass Azaouaj, imam belge d’origine marocaine parti en Syrie avec la ferme volonté de ramener avec lui des jeunes Belges ayant rejoint les...


    Les rubriques de Bladi.net

    MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

    Bladi.net

    Qui sommes-nous?
    Notre équipe
    Charte de confidentialité
    ContactPublicité
    › Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
    › Bladi.net : 2002 - 2014