Recherche

Bruxelles : l’auteur des menaces contre Mimount Bousakla devant la justice

11 février 2005 - 13h41 - Maroc

Le ministère public a requis, jeudi, six mois de prison et 500 euros d’amende contre Philippe D.C, un belge converti à l’islam, poursuivi devant le tribunal correctionnel d’Anvers pour avoir proféré des menaces de mort, en novembre dernier, à l’encontre de la sénatrice belgo-marocaine Mimount Bousakla.

Le prévenu (38 ans) avait été interpellé le 18 novembre dernier à la suite d’une conversation téléphonique avec un collaborateur de Mimount Bousakla, au cours de laquelle il aurait menacé d’égorger la sénatrice "selon le rite", mais il a nié avoir tenu de tels propos. Remis en liberté provisoire le 3 janvier dernier après deux mois de détention préventive, Philippe D. C. a adressé, jeudi, ses regrets à Mimount Bousakla, présente à l’audience. "C’était la plus grosse bêtise de ma vie. Je n’en avais pas l’intention et j’en éprouve le plus grand regret", a-t-il notamment déclaré. Bousakla a demandé un euro symbolique pour dédommagement moral dans cette affaire, qui sera jugée le 10 mars prochain.

Map - L’Economiste

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact