>

Canada : Adil Charkaoui réentendu par la cour suprême

18 mars 2007 - 00h00
Canada : Adil Charkaoui réentendu par la cour suprême

Un Marocain, soupçonné de terrorisme et à l’origine d’une importante décision de la Cour suprême canadienne, va pouvoir être à nouveau entendu par la plus haute instance judiciaire du pays.

La Cour suprême canadienne a annoncé jeudi, sans autres commentaires, qu’elle acceptait d’entendre de nouveaux arguments de la part d’Adil Charkaoui dans le cadre de ses efforts pour éviter d’être expulsé vers son pays d’origine.

Charkaoui, accusé par les autorités canadiennes d’être un agent dormant d’al-Qaïda et de liens avec le Groupe islamique des combattants du Maroc impliqué dans les attentats de Madrid, fait l’objet d’un certificat de sécurité, une procédure qui permet de détenir sans procès et d’expulser des étrangers présentant un risque pour la sécurité du Canada.

Charkaoui et deux autres personnes également sous le coup de certificats de sécurité ont remporté une victoire retentissante lorsque la Cour suprême a invalidé cette procédure, fin février, la jugeant inconstitutionnelle.

La plus haute instance judiciaire canadienne avait toutefois suspendu son jugement, donnant un an au gouvernement et au parlement pour modifier la partie de la loi sur l’immigration concernant les certificats de sécurité.

En attendant Adil Charkaoui, qui clame son innocence, a poursuivi son combat contre le certificat de sécurité le visant et contre son éventuelle expulsion au Maroc, où il affirme qu’il serait torturé.

La Cour suprême a accepté de se prononcer sur la question de savoir si la procédure concernant l’expulsion de Charkaoui a été comme l’affirment ses avocats, "viciée par la destruction de sources d’éléments de preuve et devrait être annulée". Ils s’appuient sur le fait que les services de renseignement canadiens ont détruit les notes et enregistrements d’entretiens avec lui.

Adil Charkaoui est actuellement en liberté conditionnelle, dans de strictes conditions de surveillance, après avoir passé près de deux ans en prison.



Ces articles peuvent vous intéresser
Le Roi Mohammed VI espionné par la NSA ?Le Roi Mohammed VI espionné par la NSA ?
Mohammed VI, Roi du Maroc, ferait partie des chefs d’Etat qui auraient été espionnés par l’agence américaine de renseignement "NSA", si l’on en croit...
Pornographie à Marrakech : un Marocain condamné à 3 ans de prisonPornographie à Marrakech : un Marocain condamné à 3 ans de prison
Un Marocain a été condamné à trois ans de prison ferme par le tribunal de première instance de Marrakech, pour avoir filmé de jeunes filles mineures...
Facebook supprime une page très insultante envers les MarocainesFacebook supprime une page très insultante envers les Marocaines
Le réseau social Facebook a décidé, lundi, de supprimer une page très insultante pour les Marocaines créée quelques heures plus tôt. La page...
Karim Zaz, ancien patron de Wana, en détention provisoireKarim Zaz, ancien patron de Wana, en détention provisoire
Karim Zaz, ancien directeur de l’opérateur téléphonique marocain Wana, arrêté mardi par la police judiciaire à Casablanca, pour sa prétendue implication...
4 ans de prison requis contre Badr Hari4 ans de prison requis contre Badr Hari
Le ministère public néerlandais a requis une peine de 4 ans de prison, dont une année avec sursis, contre le boxeur marocain Badr Hari pour...
Un policier accusé de viol dans un commissariat de RabatUn policier accusé de viol dans un commissariat de Rabat
Une Marocaine de 25 ans affirme avoir été violée par un agent de police dans un commissariat de Rabat. La jeune femme retenue en garde à vue dans le...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics