>

« Costumes et parures du Maroc » : hymne à l’art de vivre marocain

26 décembre 2003 - 11h36
« Costumes et parures du Maroc » : hymne à l'art de vivre marocain

L’auteur de ce superbe ouvrage nous invite à un voyage à travers le temps et l’espace. C’est une incursion dans des habitudes vestimentaires immuables et qui, pourtant reflètent tout un art de vivre. Rachida Alaoui a réussi le pari d’écrire un livre intelligent, fort documenté et joliment illustré.

« L’histoire du costume marocain reflète de façon particulière l’Histoire du Maroc. Comme tout art de se vêtir, il appartient au cadre géographique et social où il s’est développé, il est le fruit de l’économie du pays, de son activité artisanale, de ses techniques tisserandes séculaires qui lui ont donné sa matière première et ont structuré les grandes lignes de son esthétique. Mais au-delà, à travers l’activité des tisserands marocains se perçoit la volonté de préserver l’éminente dignité du vêtement, de sauvegarder sa fonction identitaire... »

Dans l’introduction de ce beau-livre que vient d’éditer ACR éditions, se profile déjà cet avant-goût pour les belles matières mais aussi et surtout, un hommage à ce maâllem qui a su donner corps et âme à un vêtement traditionnel appelé à se renouveler et à se ressourcer continuellement. « Ainsi, écrit Rachida Alaoui, l’immuabilité d’un costume traditionnel codifié dans un souci de la parure et du drapé se conjugue avec une faculté permanente à intégrer de menues innovations, à se renouveler par les détails.

Longtemps, le vêtement citadin fut caractérisé par cette capacité à recevoir de nouveaux apports, jusque dans la première moitié du XXe siècle alors même que commence l’industrialisation du pays, que s’affirme la suprématie de Casablanca sur Fès, et que la bourgeoisie marocaine s’ouvre à l’Occident et à ses produits... » Tous ces changements survenus auraient pu augurer de la fin du costume. C’était mal connaître cet habit éternel que la Marocaine porte dans les grandes occasions ou tout simplement chez elle, en toute intimité. Le costume traditionnel marocain ne sera jamais un vestige du passé, mais « il reste l’étincelle vivifiante qui nourrit l’éclat de la mode marocaine » Les stylistes, de leur côté, ont su apporter à cet habit, cette touche qui en fait l’originalité. Leurs modèles ont inspiré bien des créateurs étrangers.

« Costumes et parures du Maroc » restitue fidèlement des impressions et des images. Il nous accompagne dans différentes étapes de l’évolution de cet habit. Les escales nous conduisent au XVIe siècle, en Andalousie, nous restituent les particularités de l’habit et de tous les accessoires qui en font l’originalité. Costume de la mariée, costume juif, parures et bijoux sont une autre étape de ce voyage.

La promenade se poursuit à l’époque moderne. Les pionnières de la haute couture sont toutes là, l’auteur nous révèle la splendeur et la créativité de stylistes, soucieuses de préserver l’héritage d’antan tout en lui apportant une touche personnelle. En 332 pages, Rachida Alaoui a su, avec un art tout consommé nous mener sur les sentiers de la création marocaine. Les photos qui enrichissent cet ouvrage révèlent toute la richesse et la splendeur d’un habit qui n’a jamais vieilli d’un iota.

« Costumes et parures du Maroc » de Rachida Alaoui, 332 pages, Ed.ACR

Le Matin

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Des Marocains revendiquent le droit de manger en plein public pendant RamadanDes Marocains revendiquent le droit de manger en plein public pendant Ramadan
Les membres du Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles (Mali), revendiquent encore une fois le droit de manger en plein public...
Le Sénégal réagit suite à l'assassinat de Charles Ndour à TangerLe Sénégal réagit suite à l’assassinat de Charles Ndour à Tanger
Les autorités sénégalaises ont réagi suite à la mort de l’un de leurs ressortissants tué lors d’affrontements entre subsahariens et habitants du quartier...
Insolite : des Egyptiens prêtent allégeance au roi Mohammed VIInsolite : des Egyptiens prêtent allégeance au roi Mohammed VI
Des facebookiens (apparemment des Égyptiens) ont créé, vendredi, une page sur Facebook intitulée "Nous sommes des jeunes Egyptiens, nous prêtons...
Egypte : Laïla ghofrane s'écrie « Vive Al-Sissi » après la pendaison du meurtrier de sa filleEgypte : Laïla ghofrane s’écrie « Vive Al-Sissi » après la pendaison du meurtrier de sa fille
La chanteuse marocaine Laïla ghofrane est « aux anges » après la mise à mort du meurtrier de sa fille et d’une de ses amies égyptiennes. En effet, ce...
Al Hoceima : le Roi Mohammed VI rend justice à des MRE dupés par un géant de l'immobilierAl Hoceima : le Roi Mohammed VI rend justice à des MRE dupés par un géant de l’immobilier
Le Roi Mohammed VI, actuellement en visite dans la région du Rif, vient de donner ses hautes instructions pour que soit trouvée une solution aux...
Immobilier : des appartements et villas bradés à 50% au MarocImmobilier : des appartements et villas bradés à 50% au Maroc
Pour liquider son stock, un promoteur immobilier au Maroc propose jusqu’à 50% de réduction sur des appartements et même des villas, dans plusieurs...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014