>

Le « Dispositif retour » facilite la 2ème phase de l’opération transit

28 août 2007 - 00h16
Le « Dispositif retour » facilite la 2ème phase de l'opération transit

Au port de Tanger, l’opération Retour suit son cours depuis son lancement le mercredi 15 août. La mise en service des deux aires de repos à Guezneya et Malabata facilite le bon déroulement de cette opération.

Après des vacances bien méritées au Maroc, les Marocains résidant à l’étranger retournent à leurs pays d’accueil. L’opération Retour a ainsi démarré le 15 août 2007 et a coïncidé avec la mise en service des deux aires de repos à Guezneya et Malabata. « Comme pour les années précédentes, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en œuvre en concertation et en coordination avec tous les opérateurs concernés, le dispositif « Retour » visant à apporter assistance et confort aux MRE lors de leur passage par les postes frontières nationaux, en partance du Royaume », explique le directeur de la communication et du développement institutionnel de la Fondation Mohammed V, Kaïsse Ben Yahia. Et de poursuivre que ce dispositif « permet aux MRE de se soumettre aux contrôles de police au niveau de l’aire de repos aménagée par la Fondation dans la région de Tanger, en plus des services déjà disponibles dans les autres sites à Malabata, ports de Tanger, Nador et Al Hoceima et Bab Sebta et qui continuent à fonctionner normalement ».

Pour faciliter l’opération Retour, les deux aires de Guezneya et Malabata sont dotées de plusieurs services. « Nous sommes bien traités puisque l’aire de Malabata comporte des restaurants et cafés. Nous y trouvons une infirmerie, des agences de voyages, un bureau pour les diverses réclamations... », souligne Salahdine Boumteri, originaire de la région d’Azrou et résidant à Saragosse (Espagne).

Pour la plupart des MRE, remplir des formulaires - et les autres procédures qui l’accompagnent- n’a pas pris beaucoup de temps. Et la moyenne de retard a atteint en moyenne une durée de quatre heures alors qu’il dépassait parfois une journée pour les années précédentes.

« L’aire de repos de Malabata est dotée de plusieurs guichets pour l’accomplissement des formalités. Pour moi, cela n’a pris qu’un quart d’heure. Seulement, les responsables devraient nous communiquer d’avance des changements concernant des lieux de l’accomplissement de ces formalités », a assuré M’Barek Lahcen, originaire de Beni Mellal et résidant à Dijon en France, faisant remarquer que « beaucoup d’entre nous se sont rendus au port de Tanger au lieu d’aller à Malabata ou Guezneya. Les services compétents auraient dû nous communiquer les lieux où nous devions nous rendre pour passer par le contrôle de la police et de la douane avant de passer par le port de Tanger pour atteindre le port d’Algésiras ».

Comme c’est le cas depuis le lancement de l’opération « Marhaba 2007 », le module médical, situé sur le site du port de Tanger, est opérationnel 24 heures sur 24. « Nous poursuivons notre travail pour le bon déroulement de l’opération transit en général. Nous continuons à recevoir des malades comme c’était le cas au cours de l’opération d’accueil. Nous devons pour l’opération Retour donner un traitement complet de trois jours au patient sur le bateau. Nous lui remettons aussi une ordonnance pour qu’il puisse suivre son traitement à son arrivée dans son pays d’accueil », souligne Samira Yahiaoui, médecin de la Fondation Mohammed V. Elle fait remarquer que cette première semaine de l’opération Retour a connu des cas de maladies enregistrés au cours de l’opération accueil. « Il s’agit généralement des angines, la grippe, les gastro-entérites, la céphalée et la pharyngite. Nous avons aussi reçu des malades en état grave qui ont été évacués aux urgences de l’hôpital Mohammed V. Ils souffraient entre autres d’hypertension artérielle, de crises d’asthme, de crises d’épileptiques et de diabète », explique-t-elle.

Notons que 9497 MRE ont transité, le 21 août 2007, par le port de Tanger à destination D’Algésiras. Et les statistiques de la période du 15 juin au 21 août 2007 font ressortir que 211 785 MRE ont transité par le port de Tanger contre le nombre total de 189 258 MRE pour la même période de l’année précédente. La même période a connu le passage de 76637 véhicules, soit une hausse de plus de 3 %. Quelque 1517 autocars ont traversé, durant la période du 15 juin 2007 au 21 août 2007, le détroit de Gibraltar via le port de Tanger contre 1620 au cours de la même période de l’année dernière, soit une baisse de 6, 35 %.

Aujourd’hui le Maroc - Najat Faïssal

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Casablanca : le bilan passe à 8 morts dans l'effondrement d'immeubles (Màj)Casablanca : le bilan passe à 8 morts dans l’effondrement d’immeubles (Màj)
Le bilan de l’effondrement de trois bâtiments dans le quartier Bourgogne, à Casablanca, s’est encore aggravé ce samedi avec la mort de 4 autres...
Les futurs milliardaires marocains selon ForbesLes futurs milliardaires marocains selon Forbes
Le nombre des multimillionnaires marocains ne cesse d’augmenter. Selon Forbes, outre les noms facilement identifiables comme Othman Benjelloun ,...
Arrestation des auteurs du braquage de TangerArrestation des auteurs du braquage de Tanger
Les auteurs du spectaculaire braquage d’un convoyeur de fonds devant une banque, en plein centre ville de Tanger en février dernier, dont le butin...
Une lycéenne marocaine qui assistait sa mère malade au Maroc est sommée de quitter la FranceUne lycéenne marocaine qui assistait sa mère malade au Maroc est sommée de quitter la France
Hajar est une lycéenne marocaine de 19 ans qui vit (pour le moment) à Paris. Ayant rejoint sa mère hospitalisée au Maroc pour l’assister pendant une...
La France appelle ses ressortissants à être vigilants au MarocLa France appelle ses ressortissants à être vigilants au Maroc
La France a appelé ses ressortissants "résidant ou désirant se rendre au Maroc (...) à faire preuve de vigilance et de respecter strictement les...
Un crocodile aperçu au fleuve Bouregreg, à RabatUn crocodile aperçu au fleuve Bouregreg, à Rabat
Un crocodile mesurant plus de 1,50 mètres aurait été aperçu en début de semaine au fleuve Bouregreg, séparant les deux villes jumelles de Rabat et...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014