>

Espagne : Rencontre avec les Marocains de Galice

25 mai 2005 - 10h15
Espagne : Rencontre avec les Marocains de Galice

Ils sont quelque 6000 Marocains à vivre en Galice. Une communauté qui est visiblement bien intégrée dans une région où le racisme n’est pas de mise.Comparée à d’autres régions du sud du pays, la Galice reste l’une des rares régions où les immigrés peuvent jouir de paix et de sérénité. Bien que les incidents tragiques du 11 mars aient perturbé un tant soit peu la quiétude dont ils bénéficiaient.

Qu’à cela ne tienne, la Galice reste une région sans grands problèmes d’intégration pour les Marocains. Les représentants des Marocains résidant dans les différentes villes de la Galice, organisés dans le cadre d’associations, l’ont exprimé personnellement à l’occasion de leur participation à la première de « Hanane ». Cependant, s’ils ne connaissent pas de problèmes d’intégration, ils souffrent d’autres handicaps. La réunion qu’ils ont tenue avec le ministre de la Communication et le porte-parole du gouvernement en présence de l’ambassadeur du Maroc M.Omar Azziman, a été l’occasion pour eux de les évoquer.

Il s’agit d’abord de l’emplacement du consulat qui reste, selon eux, très éloigné du lieu de leur résidence. Certains sont obligés de faire plus de 650 km pour demander un document administratif. Le deuxième problème est celui de l’absence d’enseignant pouvant donner des cours d’arabe à leurs enfants. Ces derniers sont parfois acculés à apprendre l’espagnol pour seule langue. Chose qui n’est pas acceptée par les Marocains résidant en Galice qui souhaitent inculquer à leurs enfants la culture arabe.

La présence de M.Azziman a permis de donner les premiers éléments de réponse à ces problèmes. Pour ce qui est du consulat, l’ambassadeur du Maroc a promis de déployer tous les efforts nécessaires en vue de trouver éventuellement les moyens d’ouvrir un consulat dans cette région. Une solution qui ne risque pas cependant de se réaliser de sitôt puisque, comme l’a souligné M.Azziman, une représentation coûte énormément d’argent sachant que l’Espagne compte déjà 7consulats et une annexe. Pour ce qui est de l’enseignement de la langue arabe, le responsable a proposé de mettre à leur disposition des instituteurs dans le cadre d’une collaboration avec la Fondation Hassan II pour les immigrés qu’il préside lui-même. Cette collaboration avec la Fondation ne s’arrêtera pas à si peu. Elle pourra s’étendre au financement de projets proposés par lesdites associations.

Libération

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Une unité de police pour traquer les Marocains qui ne font pas Ramadan ?Une unité de police pour traquer les Marocains qui ne font pas Ramadan ?
Le Maroc aurait créé une nouvelle unité de police dédiée à la lutte contre les éléments pouvant ébranler la foi religieuse des Marocains et porter...
50.000 retraités français au Maroc50.000 retraités français au Maroc
Plus d’un million de Français ont décidé de passer leur retraite en dehors de l’Hexagone. Le Maroc reste une destination privilégiée pour bon nombre...
Casablanca, une des villes les plus chères au monde pour les expatriésCasablanca, une des villes les plus chères au monde pour les expatriés
Casablanca figure parmi les villes les plus chères au monde pour les expatriés, dans le classement 2014 de l’indice de qualité de vie "Mercer". La...
Des prêtres américains enquêtent sur l'Islam au Maroc pendant RamadanDes prêtres américains enquêtent sur l’Islam au Maroc pendant Ramadan
Un groupe de prêtres américains de différentes églises des Etats-Unis effectuent une tournée au Maroc, où ils tentent de découvrir l’Islam et la façon...
Un Marocain abandonne sa famille sur l'autoroute, fonce et endommage 9 véhiculesUn Marocain abandonne sa famille sur l’autoroute, fonce et endommage 9 véhicules
Alors qu’il était de retour du Maroc après 15 jours de vacances, un homme abandonne sa famille sur une aire de repos de l’autoroute A10, dans la...
Pendaison en Egypte du meurtrier de la fille de la chanteuse marocaine Laïla ghofranePendaison en Egypte du meurtrier de la fille de la chanteuse marocaine Laïla ghofrane
Jeudi 19 mai a été exécuté par pendaison le meurtrier de la fille de la chanteuse Laïla ghofrane et également meurtrier d’une de ses amies égyptiennes....


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014