>

France : Ils empêchent d’expulser les écoliers Sans-papiers

20 décembre 2006 - 19h57
France : Ils empêchent d'expulser les écoliers Sans-papiers

Partout en France, des citoyens refusent de fermer les yeux sur la reconduite de familles entières. Un mouvement qui va compliquer la tâche du candidat Sarkozy. « Nous allons installer des tentes devant le tribunal administratif ! » Catherine Tourier, de Réseau Éducation sans frontières à Lyon, ne plaisante même plus.

L’agenda de la semaine est très chargé : aujourd’hui, à 10h, un jeune Marocain arrêté à Bourg-en-Bresse conteste son arrêté de reconduite à la frontière ; à 15 heures, c’est une famille de Géorgiens qui est présente en France depuis plus de cinq ans et que le préfet de l’Ain veut expulser ; il y a aussi une famille d’opposants albanais ; demain, à 14h30, ce sera une jeune femme rom du Kosovo ; jeudi, à 15h30, c’est la famille Vasic, Rom du Kosovo... Et ce ne sont que les cas connus. En campant devant le tribunal, malgré le manque de pelouse, le réseau pourrait être présent de l’ouverture à la fermeture.

Lyon, Bobigny, Paris, Marseille, Lille... ne sont pas les seuls mobilisés en cette fin d’année. Il manquait mille reconduites, le mois dernier, au ministre candidat, pour pouvoir afficher le succès complet de sa guerre déclarée aux 25 000 « clandestins » illégaux, qui « n’ont pas vocation à rester sur le territoire » et montrer qu’il est le plus fort. Il devrait pourtant s’inquiéter : le nombre des voix xénophobes a peu de chance de gagner en importance quand l’inhumanité des expulsions rassemble autant d’opposants, ni « professionnels » ni « droit-de-l’hommistes » éthérés, à sa politique.

La carte de France que nous présentons ici n’a rien d’exhaustive. Nous n’avons sélectionné qu’une action par département, programmée entre le 15 novembre et demain. De plus, notre panorama de la solidarité ignore bon nombre de mobilisations : parce que les réseaux de résistance ne trouvent pas toujours le temps de communiquer et que les collectifs se créent au gré des décisions préfectorales. Ainsi, dans l’Allier, rien n’était signalé jusqu’à ce que des citoyens apprennent l’expulsion vers le Maroc de Fatima Charbi, une jeune étudiante. Liens personnels, mobilisation informelle, puis les résistances virtuelles se rencontrent, s’organisent et oeuvrent, aujourd’hui, pour le retour de la jeune fille.

L’Humanité - Émilie Rive



Ces articles peuvent vous intéresser
Une fillette marocaine disparue depuis sept mois, retrouvée dans la forêt amazonienneUne fillette marocaine disparue depuis sept mois, retrouvée dans la forêt amazonienne
Une fillette d’origine marocaine disparue depuis plus de 7 mois à Barcelone, en Espagne, a été retrouvée saine et sauve en Bolivie, dans la jungle...
Une Canadienne d'origine marocaine condamnée pour avoir épousé deux hommes au MarocUne Canadienne d’origine marocaine condamnée pour avoir épousé deux hommes au Maroc
Un Marocain établi au Canada a porté plainte contre sa femme, avec qui il a un enfant, après avoir appris que cette dernière s’était mariée avec un...
Ibtissan Touss, Marocaine tuée et brûlée par la mafia en ItalieIbtissan Touss, Marocaine tuée et brûlée par la mafia en Italie
Ibtissan Touss, une Marocaine de 27 ans, a été retrouvée morte dimanche dans la localité de Cassano Allo Ionio, province de Cosenza, région de...
Une équipe marocaine de football quitte un championnat après des insultes racistesUne équipe marocaine de football quitte un championnat après des insultes racistes
"Rentrez chez vous, les Marocains", c’est l’insulte de trop qui a poussé une équipe de footballeurs marocains à quitter une rencontre qu’elle...
Pour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogéPour avoir refusé de saluer la première femme wali au Maroc, un colonel est limogé
Un colonel des forces auxiliaires a été sanctionné par ses supérieurs pour avoir refusé de saluer Zineb El Adaoui, wali (Préfet) de la région...
Le Maroc, "pays de racailles et de voleurs"Le Maroc, "pays de racailles et de voleurs"
Le Maroc est décrit comme un pays de "racailles et de voleurs" par une carte qui reprend les clichés et les répandus sur les différents pays et leurs...


Les rubriques de Bladi.net

CultureEconomie MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

A proposContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones

Web Statistics