>

France : une mère et ses 3 enfants marocains brulés vifs

27 avril 2007 - 00h32
France : une mère et ses 3 enfants marocains brulés vifs

Une mère et ses trois enfants d’origines marocaines, âgés de 3, 5 et 6 ans, ont été brûlés vifs mercredi dans l’incendie de leur petit pavillon de banlieue parisienne, à Vitry-sur-Seine, un drame découvert par leur père et dont l’origine est à priori accidentelle.

Selon la police et les pompiers, l’incendie, parti d’un cabanon en bois accolé à l’arrière de la maison, s’est déclaré en fin de matinée et s’est rapidement propagé au rez-de-chaussée de l’habitation.

La mère, ses deux fillettes âgées de 3 et 6 ans et son petit garçon âgé de 5 ans se sont alors trouvés cernés par les flammes. La famille a été bloquée au niveau du rez-de-chaussée, elle était prisonnière à l’intérieur du bâtiment. Malgré la rapidité de l’intervention, les secours n’ont rien pu faire.

Un premier corps carbonisé, celui d’un enfant, a été retrouvé peu avant midi. Trois autres corps calcinés, ceux d’un adulte, vraisemblablement la mère, et de deux enfants, ont été retrouvés à 13h.

Le pavillon, doté d’une structure avec de nombreux éléments en bois devenus très secs et inflammables en raison de la chaleur de ces derniers jours, ne disposait pas de sortie arrière, et l’incendie pourrait avoir rendu difficile une fuite par l’avant.

L’origine du sinistre est indéterminée, mais a priori accidentelle. Il n’y a pas d’indice qui permette d’orienter l’enquête vers une piste criminelle. C’est le père, marocain, qui a donné l’alerte, lorsqu’il a vu le pavillon en feu, à son retour du travail, vers 11h30.

Selon la police, un témoin a indiqué avoir entendu une explosion, peut-être due à une bombonne de gaz, qui a aussi été entendue par le père de famille au moment de son arrivée. Le pavillon s’est aussitôt embrasé.

Le père, très choqué, a dû être conduit à l’hôpital. Un périmètre de sécurité a été mis en place par la police autour des lieux du sinistre, où les agents du laboratoire central de la police technique et scientifique ont procédé une bonne partie de l’après-midi à des prélèvements.

Deux autres pavillons voisins ont également été touchés par les flammes, mais sans gros dommages. Quatre ou cinq familles, soit dix à douze personnes, seraient temporairement relogées, en raison de la fragilisation par l’incendie d’un mur mitoyen. Une autopsie des quatre victimes sera par ailleurs pratiquée jeudi à l’Institut médico-légal de Paris.

- Par: Bladi.net



Ces articles peuvent vous intéresser
Les 6 plus belles villes marocaines à visiter absolument selon HostelbookersLes 6 plus belles villes marocaines à visiter absolument selon Hostelbookers
La centrale de réservation de voyages en ligne Hostelbookers.com vient de sélectionner les six plus belles villes à visiter au Maroc, lors de...
Pour avoir insulté les Marocains, Geert Wilders passera au tribunalPour avoir insulté les Marocains, Geert Wilders passera au tribunal
L’étau se resserre contre Geert Wilders, homme politique hollandais du parti d’extrême droite PVV, qui avait insulté les Marocains il y a quelques...
La Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à IsraëlLa Marocaine Sanaa Hamri signe une pétition de soutien à Israël
La productrice et réalisatrice marocaine Sanaa Hamri vient de signer, avec plus de 200 stars hollywoodiennes, dont Sylvester Stallone ou encore...
Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"Un supporter du Raja arrêté pour avoir porté un Tee-shirt "free Palestine"
Un supporter du Raja Casablanca a été arrêté samedi dès son entrée au complexe sportif Mohammed V, à Casablanca, où s’est déroulé le match amical qui...
Billets de bateau pour Algésiras : les prix ont doublé en moins d'une semaineBillets de bateau pour Algésiras : les prix ont doublé en moins d’une semaine
Les Marocains du monde sont bien des vaches à lait et les compagnies maritimes en profitent, surtout en cette fin de vacances d’été. Et comme il...
Le Rabbin accusé de viols, longtemps en fuite au Maroc, arrêté aux Pays-BasLe Rabbin accusé de viols, longtemps en fuite au Maroc, arrêté aux Pays-Bas
La police néerlandaise a enfin mis la main sur le rabbin de 77 ans, chef d’une secte juive hassidique, en fuite depuis plusieurs mois et poursuivi...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014