Recherche

Les Marocains accusés de fraude aux prestations sociales en Espagne

20 août 2011 - 10h49 - Monde

La majorité des 9000 Marocains qui perçoivent le Revenu Minimum d’Insertion (RMI) en Catalogne seraient des fraudeurs, a affirmé jeudi Francesc Xavier Mena, conseiller à l’Emploi du gouvernement autonome de Catalogne, au quotidien espagnol El Pais.

"Beaucoup d’immigrés Marocains touchent le RMI et vivent dans leur pays d’origine", s’indigne le conseiller à l’emploi catalan qui dit avoir pris certaines mesures pour limiter ces cas de fraude.

Ainsi, les RMIstes ne recevront plus de transfert, mais un chèque bancaire par courrier recommandé à leur domicile. Jeudi, environ 25% des bénéficiaires n’avaient pas encore reçu leurs chèques.

Parmi les autres mesures prises par le département de l’emploi catalan, le contrôle des passeports des immigrés marocains pour vérifier les dates d’entrée et de sortie d’Espagne. Plusieurs voyages effectués au Maroc pourraient faire perdre à l’intéressé son RMI.

Des représentants de la société civile catalane indignés par ces allégations, ont répondu à Francesc Xavier Mena que les Marocains sont en tête des travailleurs étrangers affiliés à la sécurité sociale en Espagne, les cas particuliers de fraude ne pouvant donc être généralisés à l’ensemble de cette communauté qui s’acquitte de ses devoirs.

L’accusation jugée "discriminatoire", "raciste" et "irresponsable" par la députée catalane Laia Ortiz, ne ferait que raviver les conflits sociaux dans lesquels se débat l’Espagne, plus encore, Francesc Xavier Mena "se chercherait des coupables pour justifier son incompétence", dixit la députée espagnole.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact