>

Une gouvernance pour le Conseil des MRE

24 décembre 2007 - 23h36
Une gouvernance pour le Conseil des MRE

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) est enfin constitué. Il compte 37 membres désignés par le Souverain. Son président sera Driss Yazami, un militant des droits de l’Homme, actuellement secrétaire général de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme. Sa nomination ainsi que celle de Abdellah Bouffous en tant que SG du CCME, est survenue vendredi dernier, jour de l’Aïd al Adha, et pour un mandat de 4 ans. Mais pour les prochains mandats, le Conseil devra élire lui-même ses membres.

Toutefois, l’actuel Conseil est doté de toutes les compétences pour compléter le nombre de ses membres, les ramenant ainsi à 50 comme le permettent ses statuts, et ce tout au long de son mandat. Il sera par ailleurs constitué de membres observateurs choisis parmi les autorités gouvernementales, les organismes et institutions concernées par les questions d’immigration, les Conseil supérieur des oulémas au Maroc et ceux des Marocains résidant à l’étranger.

Parmi les missions qui seront affectées au Conseil, figure la contribution à l’élaboration d’une stratégie d’immigration qui prendrait en considération l’ampleur du phénomène et la rapidité de son développement ainsi que les spécificités à chaque région du monde. Une large vision que permettra la diversité des horizons des membres du Conseil. Trente et un d’entre eux sont installés dans différents pays de l’Union européenne, les six autres viennent du Canada, Etats-Unis, Sénégal, Algérie et Emirats Arabes Unis.

Le conseil sera aussi chargé de défendre les droits et intérêts des ressortissants marocains à l’étranger, et de renforcer leurs liens avec leur ville ou village d’origine. Ce sont, pour le moment, les grandes lignes de ce qui est attendu du CCME.

Il sera pour cela doté de larges compétences, indiquent les communiqués officiels sans donner de détail. Ce sera à Driss Yazami de les préciser une fois qu’il se prononcera sur sa nouvelle nomination. Pour rappel, Driss Yazami, président du CCME, est né en 1952 à Fès. Ce diplômé en journalisme au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes de Paris, a commencé très tôt à s’intéresser à la question de l’immigration. Il a en effet occupé les postes de délégué général de « Génériques », une association spécialisée dans l’histoire de l’immigration en France, et puis de rédacteur en chef de la revue
« Migrance ». Yazami s’est également distingué par son militantisme pour les droits de l’Homme. Il a commencé au sein de l’extrême-gauche marocaine dans les années 70 avant de s’exiler en France où il a été vice-président de la Ligue française des droits de l’Homme (LDH), et il est un ancien membre du comité exécutif du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme.

Driss Yazami a, par ailleurs, participé à la rédaction de plusieurs ouvrages, notamment « Pour les droits de l’Homme », « Les Etrangers en France » et « Le Paris arabe ».

L’Economiste - I. M.

-



Ces articles peuvent vous intéresser
Marine Le Pen interdite de meeting à Casablanca le 10 maiMarine Le Pen interdite de meeting à Casablanca le 10 mai
Le parti d’extrême droite français, le Front National, ne fera pas de meeting à Casablanca le 10 mai prochain. Les organisateurs auraient manqué de...
Marrakech : un nouvel aéroport à 4 milliards de dirhamsMarrakech : un nouvel aéroport à 4 milliards de dirhams
Alors que des travaux d’extension sont en cours à Marrakech pour porter la capacité de l’aéroport actuel à 9 millions de passagers par an, un projet...
Le Maroc achète des armes russes en masseLe Maroc achète des armes russes en masse
L’armée marocaine aurait fait une importante acquisition de matériel militaire auprès de la Russie l’année dernière, dont des systèmes de défense...
Astuces pour suivre gratuitement la Coupe du monde de football 2014Astuces pour suivre gratuitement la Coupe du monde de football 2014
Le public marocain innove pour suivre les matchs de la Coupe du monde de football, qui commence jeudi au Brésil. beIN Sports, détenteur des droits...
 Les téléphones des Marocains sont-ils espionnés ? Les téléphones des Marocains sont-ils espionnés ?
Le Maroc espionnerait les téléphones intelligents (smartphones) de certains de ses ressortissants si l’on en croit un rapport américain publié ce...
Le tramway de Casablanca déraille après avoir été percuté par un busLe tramway de Casablanca déraille après avoir été percuté par un bus
Un bus de transport urbain a percuté de plein fouet un tramway à Casablanca mardi vers 16h30, au croisement des boulevards Oum Rabii et Sidi...


Les rubriques de Bladi.net

MarocSport Marocains du mondeMondeSociétéPhotos du MarocRecettes de cuisine marocaine

Bladi.net

Qui sommes-nous?
Notre équipe
Charte de confidentialité
ContactPublicité
› Bladi.net c'est aussi Bladna.nl pour les néerlandophones
› Bladi.net : 2002 - 2014