Recherche

Guerre du net maroco-algérienne

11 novembre 2011 - 19h43 - Maroc

Des hackers marocains ont piraté dimanche le site de la Direction générale des grandes entreprises relevant la Direction générale des Impôts (DGI) algérienne. Depuis, le site n’est plus disponible. Les hackers se présentant comme des nationalistes marocains, disent défendre "la souveraineté du Maroc sur son Sahara".

Le quotidien algérien El Khabar indique qu’en raison de cette attaque qui coïncide avec le discours prononcé dimanche par le Roi Mohammed VI, à l’occasion du 36ème anniversaire de la Marche Verte, la direction des impôts a dû désactiver son site internet.

Les pirates marocains ont laissé comme message sur le site de la DGI "Les forces de dissuasion marocaines défendent les intérêts suprêmes du royaume" qualifiant ce piratage de légitime défense.

D’après des hackers cités par le quotidien électronique TSA, 174 sites marocains ont été piratés à leur tour par des hackers algériens. Les sites en question, appartenant principalement à des entreprises privées, sont à nouveau presque tous en ligne.

En novembre 2010, la guerre des hackers marocains et algériens faisait rage sur le net. Le site de l’ambassade d’Algérie à Washington en avait d’ailleurs fait les frais.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact