Recherche

Free illimité vers le Maroc : "la liberté a un prix"

14 août 2011 - 09h24 - Monde

Free, opérateur français de téléphonie proposant des appels en illimité en France et à l’étranger, notamment vers le Maroc, applique désormais des restrictions d’appels aux abonnés jugés "trop bavards", rapporte le magazine français "60 millions de consommateurs".

Le fournisseur d’accès internet propose à ses abonnés au service Triple play (internet-télévision-téléphone) des appels "illimités" vers les fixes (en France et à l’étranger) et vers les mobiles, sans indiquer à partir de quel seuil l’opérateur annule l’illimité.

La pratique épinglée auparavant par l’Union Fédérale des Consommateurs "UFC-Que Choisir", n’est pas illégale puisqu’elle figure dans les conditions générales de vente, explique un expert de l’UFC.

En effet, Free propose bien des appels "illimités" mais dans la limite du raisonnable, sans pouvoir déterminer cette "limite", indique l’expert, qui pense que Free se base sur les statistiques de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), le gendarme des télécoms, pour fixer cette limite.

L’Arcep évalue la consommation moyenne depuis une ligne fixe à 2h51, depuis une box internet à 5h03, et entre 17 et 30 minutes à destination des mobiles. Ces arguments sont largement utilisés par Free pour répondre aux clients se plaignant de l’arrêt de leurs communications vers la Guadeloupe ou vers le Maroc au bout de 45 à 60 minutes.

En mars dernier, l’opérateur de téléphonie français qui propose des appels illimités vers les fixes au Maroc depuis 2010, avait déjà exclu plusieurs numéros fixes marocains de son forfait et les avait facturé à 0,49 euros la minute.

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact