Recherche

Inculpation élargie pour l’assassin de Theo van Gogh

14 janvier 2005 - 12h00 - Maroc

L’assassin présumé du réalisateur néerlandais Theo van Gogh a vu son inculpation élargie. Il est également accusé d’avoir porté atteinte au travail de la députée néerlandaise Ayaan Hirsi Ali, selon le parquet d’Amsterdam. Cette accusation qui concerne les violences ou menaces violentes contre des membres du Parlement est assortie d’une peine maximale de prison à perpétuité.

L’assassin présumé de Theo Van Gogh, Mohammad Bouyeri, un Néerlandais possédant également la nationalité marocaine, avait laissé sur le cadavre du réalisateur une lettre rédigée dans une prose intégriste menaçant entre autres Ayaan Hirsi Ali. Cette lettre de menace est une des bases de cette nouvelle charge. La députée libérale Ayaan Hirsi Ali, élevée dans la religion musulmane, était la scénariste du court-métrage de Theo van Gogh "Submission" très critique à l’égard de l’islam. Elle vit sous protection policière et dans le secret depuis début novembre en raison de nombreuses menaces reçues à son encontre. Outre l’assassinat de Theo van Gogh, Bouyeri était déjà accusé de "conspiration terroriste visant au meurtre d’Ayaan Hirsi Ali et d’autres personnes". L’accusation de "violence contre les Etats généraux" a également été ajoutée à l’inculpation contre 12 membres du "Groupe de Hofstad" accusés de terrorisme pour avoir projeté d’assassiner Hirsi Ali, a indiqué le parquet national cité par l’agence de presse néerlandaise ANP.

Afp - l’Economiste

Bladi.net

Bladi.net - 2015 - Archives - A Propos - Contact